Un skipper repère le monstre du Loch Ness sur son sonar

Un skipper repère le monstre du Loch Ness sur son sonar

Un skipper affirme avoir repéré le célèbre monstre du Loch Ness à l’aide d’un sonar. La créature mesurait 30 mètres de long et était cachée au fond de l’eau. Il a pu prendre plusieurs photos …

La photo de Mike Bell nous montre, dans le fond du loch, un poisson ainsi qu’un objet long et mince à environ 35 mètres (115 pieds) sous la surface.

Lorsque le jeune homme de 24 ans a entouré l’anomalie sur son écran et a relevé les données relatives à cette dernière, le mystérieux objet avait disparu. De ce fait, il ne s’agissait pas de quelque chose d’inanimé comme une bûche.

Il dit qu’il aimerait penser qu’il a repéré le monstre du Loch Ness.

Mike a capturé cette image remarquable alors qu’il emmenait un groupe de touristes faire une excursion sur le Loch Ness le 27 juin 2019.

Mike, qui vit à Drumnadrochit (une ville située à proximité), venait juste de finir d’expliquer l’histoire de la créature mythique et du château sur son bateau lorsqu’un touriste a repéré l’anomalie sur son sonar.

La photo qu’il a publiée nous montre le sonar, qui enregistrait des données à 101 mètres de profondeur, comme il est indiqué sur le coin supérieur gauche de l’appareil.

Sur le côté droit, l’appareil descend par tranches de 20 mètres et sur une distance d’environ 15 mètres, il y a un gros écho qui suggère la présence d’un gros poisson.

Cependant, à 35 mètres, il y a une longue ligne en zig-zag qui indique qu’il y a un très gros objet, qui pourrait être le monstre du Loch Ness.

Il s’agit de la huitième observation officielle du monstre du Loch Ness enregistrée cette année sur le registre officiel qui liste l’ensemble des observations concernant Nessie.

L’homme a déclaré : « J’aimerais penser que c’est notre créature, Nessie. »

« C’est ma première année en tant que skipper dans ce bateau depuis cinq mois et je n’ai jamais vu [Nessie] ou vu quelque chose d’aussi gros sur le sonar. »

« Mon père est le skipper le plus expérimenté. Il pratique cette activité depuis quelques années et a déclaré n’avoir jamais vu quelque chose d’aussi gros sur son sonar. »

« C’est la première fois que je vois Nessie et je pense que mon père est un peu jaloux, car il ne l’a jamais vu. »

« La taille standard sur le sonar ne dépasse généralement pas la taille d’une épine suggérant la présence d’un petit poisson. Cette grande ligne, qui se trouvait à environ 35 mètres sous l’eau, mesurait entre 3 et 8 mètres. »

« Un objet de cette taille, je pense, est beaucoup trop grand pour les espèces normales qui habitent dans ce lac. »

« Cela a dû nous prendre environ cinq ou six minutes à essayer de repérer cette créature à nouveau. »

La nuit dernière, le RNLI (Royal National Lifeboat Institution) a émis un avertissement de sécurité après qu’un événement Facebook soit devenu viral. Ce dernier propose d’organiser une recherche massive du monstre du Loch Ness le 21 septembre 2019.

Sur le réseau social, 18 000 personnes ont indiqué qu’elles se rendraient à cet événement organisé par le Storm Loch Ness et que 38 000 personnes « seraient intéressées ».

Le RNLI a déclaré que l’eau était très profonde et avait une température moyenne de 6 ° C, mais était sujette à des conditions de détérioration avec des hauteurs de vague enregistrées pouvant atteindre 4 mètres de hauteur.

Le mois dernier, il a été signalé qu’un couple avait pris des images Nessie alors qu’il était en vacances dans les Highlands.

Gloria et Ian Davison ont vu une créature sombre avec une tête et un cou alors qu’ils conduisaient le long du Loch Ness.

Le couple abasourdi a arrêté sa voiture près de la baie d’Urquhart et a observé la créature pendant une minute avant qu’elle ne disparaisse.

Nessie aurait été vu 15 fois en 2018.

Les recherches effectuées l’année dernière ont révélé que la créature mythique rapportait 41 millions de livres sterling par an à l’économie écossaise.

La première rencontre de la bête aurait été faite par le missionnaire irlandais Saint Colomba dans la rivière Ness en 565 après JC.

Source: Mirror.co.uk, Le nouvel ordre mondial, 24 juillet 2019

Un skipper repère le monstre du Loch Ness sur son sonar

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.