Des créatures fabuleuses

Des créatures fabuleuses

Depuis des temps immémoriaux, des créatures étranges, réelles ou imaginaires, ont peuplé la terre, la mer et le ciel, suscitant la terreur et l’épouvante. Héritiers d’une tradition séculaire, certains de ces monstres parmi les plus féroces font désormais partie de la légende, témoignant avec vivacité de l’imagination humaine. Aussi incroyables semblent-elles, ces créatures de l’étrange, pense-t-on généralement, furent inspirées par d’authentiques bêtes, connues le plus souvent grâce aux seuls récits qu’en firent les voyageurs et les explorateurs du bout du monde. Le Griffon, invention médiévale censée vivre dans quelque pays lointain, est un animal ailé à corps de lion et à tête d’aigle. Plus d’un monstre imaginaire eut pour modèle le serpent, animal depuis longtemps assimilé au Mal dans la culture occidentale. Le serpent fut très certainement à l’origine du Dragon cracheur de feu, auquel on greffa, semble-t-il, des ailes de chauve-souris et des pattes de lézard. Certains érudits ont en outre émis l’hypothèse que les restes d’animaux disparus, comme ceux de mammouths à toison et d’ours des cavernes, auraient pu inspirer l’invention des monstres en question. Si l’origine précise de ces créatures mythiques demeure un mystère, la raison de leur évocation l’est tout autant. Peut-être représentaient- elles une façon commode d’exprimer les craintes et de traduire les fantasmes les plus profonds d’une certaine culture ou bien encore un moyen d’expliquer quelques phénomènes naturels dont la cause parais-sait alors indiscernable.

Source: Les mystères de l’inconnu, Éditions Time-Life 1989

Des créatures fabuleuses

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.