Le monstre du lac Champlain est visible sur le sonar

Le monstre du lac Champlain est visible sur le sonar

Le capitaine d’un bateau de pêche, Scott Thurber, a écrit « Shampy est vivant », en publiant sur les réseaux sociaux une image sonar montrant l’étrange créature.

Thurber pêchait la truite sur le lac Champlain, à la frontière entre les États-Unis et le Canada, et son bateau était équipé d’un sonar Garmin Eco Map UHD. Il s’agit d’un sonar spécialisé offrant un niveau de détail élevé.

Thurber avait besoin d’un échosondeur pour rechercher les grosses truites, mais à un moment donné, le sonar a affiché quelque chose de beaucoup plus grand et avec des contours inhabituels.

Selon Thurber, son sonar a capturé le légendaire monstre marin du lac Champlain nommé Champy ou Champ. Selon de nombreuses descriptions de témoins oculaires, il ressemble à la Nessie écossaise, le même lézard aquatique à long cou avec des nageoires, semblable à l’ancien plésiosaure.

Comme pour le Loch Ness, de nombreux explorateurs ont visité le lac Champlain pour tenter de trouver Champy. Mais parmi eux, seule la cryptozoologue du Vermont Cathy Elizabeth a eu de la chance : en 2022, elle a été la première à « apercevoir » Champy au sonar.

Dans son cas, il est difficile d’examiner quelque chose en détail, mais Thurber a accidentellement photographié Champy « dans toute sa gloire ».

Selon Thurber, un grand banc de poissons nageait à environ 90 mètres de l’endroit où le sonar a repéré la créature sous-marine, et il est donc possible que la créature se soit dirigée vers ce banc pour manger un morceau.

Dans le folklore américain, Champ ou Champy est le nom d’un monstre lacustre qui vivrait dans le lac Champlain, une étendue d’eau douce de 200 km de long partagée par l’État de New York et le Vermont, et dont une partie s’étend jusqu’au Québec, au Canada. La légende du monstre est considérée comme un attrait touristique dans les régions de Burlington (Vermont) et de Plattsburgh (New York).

Au fil des ans, plus de 300 observations de Champ ont été rapportées.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Le Garmin Echomap est un sondeur, il relève les formes et les surfaces dans l’eau… mais aucune raison pour que le «monstre » apparaisse de façon hachurée. La résolution de l’appareil aurait du montré une forme bien dessinée et pas incomplète. En cas de mauvais réglage de l’appareil, le fond marin devrait avoir le même aspect et résolution que la «bête», ce qui n’est pas le cas.
    Il s’agit d’une pareidolie du fait de la forme d’un banc de poisson ou d’un fake mal foutu…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.