Mercredi , 28 septembre 2022
Un crabe épouvantable aperçu dans un port anglais

Un crabe épouvantable aperçu dans un port anglais

En date du 13 octobre 2014.

Whitstable, Royaume-Uni.

Aurait-on enfin retrouvé “Crabzilla” ? Un site spécialisé dans les phénomènes surnaturels publie une photo aérienne d’un port britannique. A quelques mètres du quai, immergé, apparaît un crabe effrayant.

Sur la photo aérienne qui a été diffusée par le site Weird Whistable, le phénomène est particulièrement troublant de prime abord. A quelques mètres sous la surface des eaux du port de Whistable apparaît une monstrueuse créature qui ressemble à s’y méprendre à un crabe.

Avec sa carapace imposante, ses terrifiantes pinces antérieures et ses pattes postérieures menaçantes, le crustacé qui serait apparu dans l’objectif du photographe semble large comme plusieurs autobus mis bout à bout. On peut même distinguer les deux petites antennes qui sortent de ses mandibules.

Reste que les éléments de preuve sont ténues : on ne dispose pas de renseignements précis sur les circonstances dans lesquelles a été prise la photo, dont on ne connait pas non plus l’auteur.

Dans l’immédiat, l’hypothèse du canular tient la corde à moins que de nouvelles informations viennent perturber cette lecture rationnelle des choses.

Source: directmatin.fr

NDLR: Intéressant. Serait-ce possible que ce soit une espèce de crabe géant inconnu jusqu’à ce jour? Avec une pareille grosseur, il n’aurait aucun prédateur connu, donc c’est possible… Il faut donc attendre des preuves pour crier à la découverte ou au canular.

Un crabe épouvantable aperçu dans un port anglais

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.