Vidéo: Les bâtisseurs du pont de Crimée font une découverte archéologique spectaculaire

Vidéo: Les bâtisseurs du pont de Crimée font une découverte archéologique spectaculaire

Plus d’un million d’artéfacts, dont plus de 100.000 présentent une valeur historique, ont été découverts lors des travaux de construction du pont de Crimée, a-t-on annoncé lors de la réunion du Conseil public du pont de Crimée à Kertch.

« Si l’année dernière nous avons obtenu quelque milliers d’objets archéologiques, cette année il s’agit de dizaines de milliers d’objets. Aujourd’hui, nous pouvons déjà parler d’objets très intéressants, d’objets uniques qui seront étudiés pendant plusieurs années par des historiens, des archéologues et qui contribueront à une meilleure compréhension de la culture antique et médiévale des populations qui peuplaient auparavant la péninsule de Kertch », a expliqué la directrice adjointe du musée historique et culturel de l’est de la Crimée, Natalia Bykovskaya.

D’après le spécialiste en archéologie et en histoire de l’antiquité Alexeï Kiyachko, les fouilles ont permis de découvrir des traces de nouvelles époques sur le territoire examiné.

« Pour la première fois à Taman on a découvert des constructions datant du siècle de bronze, soit le IIe siècle avant notre ère. Une nouvelle étape dans l’archéologie antique de la péninsule a été l’étude des territoires ruraux des villes de Phanagoria et d’Hermonass. Des manoirs, des nécropoles, des chemins et des puits ont également été étudiés », a-t-il ajouté.

Parmi les découvertes les plus importantes on retrouve les fragments de la tête d’un homme datant le Ve siècle avant notre ère. Des objets de la vie quotidienne, des ustensiles, de la vaisselle, des monnaies et des bijoux ont été également découverts.

Le pont ferroviaire et routier de Crimée, qui a reçu ce nom le 16 décembre dernier après la proclamation des résultats d’un vote électronique, devient le plus long pont de Russie. Il sera ouvert à la circulation automobile d’ici à décembre 2018.

Le projet coûtera 227,9 milliards de roubles (environ 3,6 milliards d’euros).

Grand fragment d’une sculpture en terre-cuite en forme de tête d’homme découverte Lors de fouilles sous-marines pendant la construction du pont de Kertch. Elle pourrait être la représentation d’un dieu grec .

Sources: Wikistrike, kamerartdesign.wordpress.com, 20 février 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.