Une curieuse inscription de 1 500 ans découverte à Chypre

Une curieuse inscription de 1 500 ans découverte à Chypre

En date du 3 janvier 2015.

Nea Paphos, Chypre.

Une vieille amulette de 1 500 ans a été découverte dans la ville de Nea Paphos, dans le sud-ouest de Chypre. Celle-ci contient une inscription en grec ancien de 59 lettres qui se lit comme un palindrome (dans les deux sens), rapporte Live Science.

L’inscription se traduit par «Iahweh est le porteur du nom secret, le lion de Re est en sécurité dans son sanctuaire.»

La curieuse inscription laisse interrogatifs les archéologues qui s’attachent désormais à sa compréhension.

Sur l’autre face de l’amulette, on peut voir plusieurs images dont une momie (représentant probablement le dieu égyptien Osiris) se trouvant sur un bateau ainsi qu’une représentation d’Harpocrate, le dieu du silence, qui est représenté assis sur un tabouret tout en tenant sa main droite à ses lèvres.

Étrangement, l’amulette affiche également une créature à tête de chien mythique appelée cynocéphale, qui est représenté avec une patte à ses lèvres, comme s’il imitait le geste d’ Harpocrate. De l’autre côté de l’amulette est une inscription.

Au cours des V et VIe siècles, Chypre faisait partie de l’Empire romain d’Orient. L’Empire romain avait été scindé en deux au cours du 4ème siècle, et Chypre était alors tombée sous le contrôle de l’est.

Lorsque l’Empire romain d’Occident est tombé lors du Vème siècle, l’Empire romain d’Orient a continué à prospérer et est devenu ce qu’on appelle parfois l’Empire byzantin.

Sources: Wikistrike, Live Science.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.