Une cité engloutie découverte dans le Péloponnèse
Pierres des fondations d'un mur de fortification. Source: Le Temps

Une cité engloutie découverte dans le Péloponnèse

En date du 22 août 2015.

Péloponnèse, Grèce.

Une importante cité grecque engloutie, remontant au 3ème millénaire avant JC, a été trouvée en Argolide dans le Péloponnèse.

La découverte a été faite par l’Ephorate of Underwater Antiquities et l’Université de Genève sous l’égide de l’Ecole Suisse d’Archéologie.

Les recherches ont commencé en 2014 près de la grotte de Franchthi avec la mission Terra Submersa et le bateau solaire “Planet Solar”. L’équipe recherchait des traces d’activités humaines préhistoriques à l’est du Golfe Argolique.

Cette année, les recherches ont commencé le 13 juillet et se sont concentrées sur la plage de Lambayanna, où l’équipe a localisé l’implantation préhistorique.

La cité, située à une profondeur de 1 à 3m, recouvre une surface de 12000m². Elle devait être fortifiée et située en bord de mer.

Les archéologues ont trouvé des fondations de bâtiments rectangulaires et circulaires, ainsi que des rues pavées, caractéristiques de l’âge du bronze grec.

Imagerie tridimensionnelle des fondation d'un mur, se terminant par une construction en fer à cheval. Source: zougla.gr
Imagerie tridimensionnelle des fondation d’un mur, se terminant par une construction en fer à cheval. Source: zougla.gr

De plus, ils ont repéré des parties des fortifications de la cité et au moins trois fondations en forme de fer à cheval rattachées aux murs (probablement des restes de tours).

Ils ont aussi trouvé de nombreux outils en pierre, des lames en obsidienne et d’autres artéfacts.

De futures recherches à Lambayanna devraient permettre d’apporter un nouvel éclairage sur la densité du réseau d’établissements côtiers de la même époque dans le golfe de Nauplie.

Cela devait aussi aider à mieux comprendre le mode d’occupation, les échanges et les activités maritimes dans la préhistoire.

Sources: Wikistrike, decouvertes-archeologiques.blogspot.fr.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est à 1000 lieux de la fascinante découverte des Mystérieuses Cités d’Or ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.