Mercredi , 28 septembre 2022
Un trésor Scythe découvert en Russie

Un trésor Scythe découvert en Russie

En date du 4 juin 2015.

Russie.

Des objets en or massif vieux de 2.400 ans ont été découverts en Russie dans un tumulus. Un trésor attribué aux Scythes, ce peuple antique peu connu qui dominait l’Asie Centrale il y a plus de deux millénaires.

C’est une découverte majeure pour les historiens de l’Antiquité : un trésor attribué au peuple Scythe a été découvert par l’archéologue russe Andrei Belinski dans un tumulus situé dans le sud de la Russie.

De fait, ce trésor constitué d’une série d’objets en or massif (deux vases, trois tasses, deux colliers, un bracelet et une bague), révèle des détails inédits sur ce peuple mal connu des historiens, qui domina les steppes eurasiennes à partir du 7e siècle avant notre ère durant près d’un millénaire : “Je n’ai jamais vu une représentation aussi détaillée de l’habillement et de l’armement des Scythes”, a déclaré Andrei Belinski au journal National Geographic qui révèle la découverte, commentant les gravures réalisées sur les objets en or découverts dans le tumulus : “Les détails sont tels qu’il est possible de voir comment les vêtements ont été cousus”.

Les gravures sur les deux vases en or représentent des scènes de guerre, où l’on voit notamment un vieil homme terrasser de jeunes guerriers. Des créatures mythologiques sont également représentées, comme des griffons lacérant un cheval.

Après analyse des résidus présents dans les récipients en or, l’archéologue russe est parvenu à la conclusion qu’ils avaient renfermé des décoctions d’opium et de cannabis. Une découverte qui vient confirmer les écrits de l’historien Hérodote, qui affirmait que les Scythes utilisaient des plantes pour produire de la vapeur, “qu’aucun bain de vapeur grec n’était capable de surpasser”.

Il est à noter que le tumulus fouillé par l’archéologue russe avait été préalablement fouillé par des pillards lorsqu’il y a débuté ses recherches, ce qui l’avait initialement rendu pessimiste sur la possibilité d’y découvrir des artefacts intéressant. Mais en perçant une couche d’argile située dans l’excavation, le chercheur a finalement découvert une chambre rectangulaire bordée de larges pierres plates, dans laquelle se trouvait le trésor. Une pièce dont l’existence n’avait pas été découverte par les pillards…

En savoir plus (en anglais) sur le site de National Geographic : “Gold Artifacts Tell Tale of Drug-Fueled Rituals and “Bastard Wars

Sources: Wikistrike, journaldelascience.fr.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.