Turquie: un morceau de la croix de Jésus découvert par des archéologues?

Turquie: un morceau de la croix de Jésus découvert par des archéologues?

Des archéologues travaillant en Turquie croient avoir découvert un morceau de la croix sur laquelle Jésus aurait été crucifié.

En fouillant l’ancienne église Balatlar à Sinop, ces archéologues sont tombés sur un coffre de pierre qui contenait des objets qui pourraient être directement liés à Jésus-Christ.

Le professeur Gülgün Köro?lu a affirmé ceci:

«Nous avons trouvé un objet saint dans un coffre. C’est le morceau d’une croix et nous pensons qu’il s’agit d’une partie de la croix sur laquelle Jésus a été crucifié. Ce coffre de pierre est très important pour nous. Il a une histoire et c’est l’artefact le plus important que nous ayons découvert.»

Le coffre a été transporté en laboratoire pour de plus amples recherches. Toutefois, selon l’équipe, l’apparence du coffre suggère qu’il s’agit d’un objet où l’on aurait déposé les reliques d’un saint.

Plusieurs églises disent posséder des reliques de la «véritable croix», même si l’authenticité des objets soulève encore quelques doutes dans la communauté scientifique.

D’après la légende, la mère de l’empereur Constantin premier aurait trouvé la croix à Jérusalem et en aurait distribué des morceaux aux dirigeants religieux de Jérusalem, Rome et Constantinople.

L’église de Balatlar, construite en 660, a fait l’objet d’étonnantes découvertes archéologiques. Köro?lu mentionnait qu’en plus du coffre de pierre, l’équipe aurait découvert les ruines d’un ancien sauna romain et plus de 1000 squelettes humains depuis le début de leurs recherches en 2009.

Cette séquence vidéo montre l’équipe à l’oeuvre.


Agrandir le plan

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.