L'idole de Shigir est deux fois plus vieille que les pyramides

L’idole de Shigir est deux fois plus vieille que les pyramides

Qu’est-ce qui est plus effrayant qu’une vieille momie desséchée ou un squelette avec un couteau en guise de prothèse de main ? Que diriez-vous d’une sculpture en bois de 3,3 m de haut, couverte de visages étranges, sculptée avant l’histoire enregistrée et tirée d’une tourbière en Russie ?

Bien sûr, les momies sont effrayantes (surtout quand elles sont enfermées dans une tombe qui promet de maudire quiconque les dérange), mais elles sont moins intimidantes quand on se rend compte que leurs naissances et leurs morts étaient plus proches de nous qu’elles ne l’étaient de l’ancienne idole de Shigir.

Découverte en 1894 par des mineurs d’or dans les montagnes de l’Oural en Russie, l’idole de Shigir était à l’origine datée d’environ 9 900 ans.

On estime qu’elle mesurait à l’origine environ 4,5 m de haut, bien qu’il en manque des morceaux, et les anthropologues ont noté qu’il y avait cinq visages gravés sur différentes parties de son “corps” semblable à celui d’un homme, y compris celui sur sa tête.

Cependant, un test ultérieur dans les années 1990 a révélé que le chiffre était en fait plus proche de 11 500 ans, le rendant deux fois plus vieux que les pyramides de Gizeh et assurant sa place comme la plus ancienne sculpture monumentale en bois au monde.

Mais ce n’était pas la fin.

En 2003, un sixième visage, qui semblait plus animal, a été découvert sur la statue.

Puis, en 2014, une autre face cachée a été découverte, portant à sept le nombre total de visages sculptés dans l’idole de Shigir.

On ne sait toujours pas à quoi servait l’idole, mais l’archéologue Thomas Terberger a quelques idées : “Une telle sculpture était bien visible pour la communauté des chasseurs-cueilleurs et aurait pu être importante pour démontrer leur ascendance. Il est également possible qu’il ait été lié à des mythes et des dieux spécifiques, mais c’est difficile à prouver.”

Nous avons l’impression que plus nous en apprenons sur cette chose, plus nous tomberons sur de terribles mystères.

Pourtant, cela fait près d’un siècle que l’idole de Shigir a été déterrée de son lieu de repos dans une tourbière, alors peut-être qu’elle ne produira pas d’horreurs surnaturelles.

Sources: Wikistrike, outerplaces.com, 1 mai 2018.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.