Les bâtisseurs de pyramides d’Égypte profitaient des inondations annuelles

Les bâtisseurs de pyramides d’Égypte profitaient des inondations annuelles

Des recherches récentes ont jeté une nouvelle lumière sur la façon dont les anciens Égyptiens auraient construit les pyramides de Gizeh.

Dernières merveilles du monde antique, les pyramides, qui dominent le désert égyptien, restent une fenêtre fascinante et impressionnante sur une époque depuis longtemps disparue.

La façon dont les Égyptiens ont réussi à construire des structures aussi gigantesques sans l’aide de la technologie moderne a longtemps fait l’objet d’un débat animé, les archéologues ne s’accordant pas sur de nombreux aspects fondamentaux de la façon dont un tel exploit a pu être réalisé.

Selon une nouvelle étude, les bâtisseurs des pyramides auraient profité des crues annuelles du Nil pour atteindre leurs objectifs.

Pour pouvoir transporter d’énormes blocs de pierre sur le site de construction, les ouvriers ont peut-être utilisé la puissance brute de la montée des eaux comme un ascenseur hydraulique pour soulever des radeaux porteurs de pierres.

Une série de canaux et de ports auraient également contribué à faciliter le processus.

« Pour édifier les pyramides, les tombes et les temples du plateau, il semble maintenant que les ingénieurs de l’Égypte ancienne aient profité du Nil et de ses crues annuelles, en utilisant un ingénieux système de canaux et de bassins qui formaient un complexe portuaire au pied du plateau de Gizeh », écrivent les auteurs de l’étude.

« Cependant, il y a une pénurie de preuves environnementales concernant le moment, le lieu et la manière dont ces anciens paysages ont évolué. »

 

S’il ne fait certainement aucun doute que le Nil aurait joué un rôle important dans la construction des pyramides, il est peu probable que tous les membres de la communauté archéologique soient d’accord sur la manière exacte dont il était utilisé et sur les processus exacts impliqués dans le transport des blocs et leur mise en place.

Source: Le Savoir Perdu des Anciens

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.