Des archéologues annoncent avoir probablement localisé la tombe de Cléopâtre et de son amant Marc-Antoine

Des archéologues annoncent avoir probablement localisé la tombe de Cléopâtre et de son amant Marc-Antoine

Selon des archéologues, la tombe de Marc-Antoine et Cléopâtre, les deux amants parmi les plus célèbres de l’Histoire, serait sur le point d’être découverte. Des archéologues égyptiens pensent avoir identifié le lieu caché de la crypte dans laquelle ils estiment que les deux dépouilles aient pu être enterrées ensemble.

Le lieu de sépulture se situerait à environ 18 km d’Alexandrie. Selon l’archéologue Zahi Hawass, cité par la rédaction du Mirror, »le lieu de sépulture a finalement été estimé être dans la région de Taposiris Magna, à 30 km d’Alexandrie. J’espère retrouver bientôt la tombe de Marc-Antoine et de Cléopâtre. Je pense qu’ils sont enterrés dans la même tombe. Nous sommes si proches de découvrir l’emplacement exact de la tombe. Nous sommes sur la bonne voie. Nous savons où exactement nous devons creuser.«

Les historiens sont sûrs d’avoir localisé le lieu de sépulture, à environ 30 km d’Alexandrie.

Selon la croyance populaire, Cléopâtre et Marc-Antoine se sont suicidés le 30 août à l’âge de 39 ans lorsqu’ils ont succombé à une morsure d’un aspic, une variété de vipère. La découverte des dépouilles pourraient permettre de vérifier cette hypothèse et de s’assurer que Marc-Antoine et Cléopâtre n’ont pas été assassinés.

Ces avancées interviennent après la découverte d’une ancienne salle royale datant de l’époque de Ramsès II, près du site identifié de Cléopâtre. Il a été mis au jour sous des bâtiments en briques tendres et des zones résidentielles.

Alexandrie et ses environs se trouvent au nord du pays.

Les passionnés d’histoire et d’archéologie vont donc suivre avec beaucoup d’intérêt l’avancée et la suite des fouilles des archéologues égyptiens. Des réponses pourraient enfin être apportées sur le mystère du tombeau de Marc-Antoine et Cléopâtre.

Sources: atlantico.fr, mirror.co.uk, Wikistrike, 24 janvier 2019

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.