Une énorme comète passera près de la Terre en juillet

Une énorme comète passera près de la Terre en juillet

Une comète aperçue pour la première fois au loin en 2017 pourrait finalement être bientôt à portée de vue des astronomes amateurs.

La comète C/2017 K2 (PANSTARRS), appelée K2 pour faire court, était alors la comète active la plus éloignée jamais repérée, un titre qu’elle a récemment cédé à la mégacomète Bernardinelli-Bernstein, détectée l’année dernière. Mais même à un superlatif près, K2 est remarquable par son activité. La comète a commencé à cracher du gaz et de la poussière dans le lointain système solaire externe, alors qu’il est plus habituel pour les comètes de se réveiller autour de l’orbite de Jupiter, beaucoup plus proche.

Cinq ans plus tard, le corps glacé se met enfin à portée de la Terre et de ses astronomes amateurs. K2 s’approchera au plus près de notre planète le 14 juillet, et sera au plus près du soleil le 19 décembre.

En supposant que K2 survive au voyage et continue de briller, EarthSky(opens in new tab) prévoit que les personnes équipées de petits télescopes seront bientôt en mesure de repérer l’astre.

« Il devrait s’éclaircir jusqu’à une magnitude de 8 ou même 7, ce qui est encore trop faible pour l’œil nu », écrit EarthSky.

Les observateurs aux yeux aiguisés peuvent généralement repérer des étoiles de magnitude 6 dans des conditions de ciel noir, sans aucune aide. Dans le cas de cette comète, vous aurez également besoin de zones éloignées de la pollution lumineuse pour la repérer avec un télescope.

« Plus le ciel est sombre, meilleur sera le contraste », conseille EarthSky.

Lorsque la comète s’approchera de nous, les observatoires professionnels seront peut-être en mesure de déterminer la taille de son noyau. Les premières observations du télescope Canada-France-Hawaii (CFHT) suggéraient que le noyau de K2 pourrait avoir une largeur comprise entre 30 et 160 kilomètres ; les observations du télescope spatial Hubble suggéraient qu’il pourrait n’avoir qu’une largeur de 18 kilomètres au maximum, a indiqué EarthSky.

En 2017, l’imagerie Hubble a déterminé que la coma (ou atmosphère floue) de la comète comprend probablement de l’oxygène, de l’azote, du dioxyde de carbone et du monoxyde de carbone, tous passant de l’état solide à l’état gazeux lorsque la comète se réchauffe.

En supposant que K2 survive au voyage et continue à briller, EarthSky(opens in new tab) prévoit que les personnes équipées de petits télescopes seront bientôt en mesure de repérer l’astre.

« Il devrait s’éclaircir jusqu’à une magnitude de 8 ou même 7, ce qui est encore trop faible pour l’œil nu », écrit EarthSky.

Les observateurs aux yeux aiguisés peuvent généralement repérer des étoiles de magnitude 6 dans des conditions de ciel noir, sans aucune aide. Dans le cas de cette comète, vous aurez également besoin de zones éloignées de la pollution lumineuse pour la repérer avec un télescope.

« Plus le ciel est sombre, meilleur sera le contraste », conseille EarthSky.

Lorsque la comète s’approchera de nous, les observatoires professionnels seront peut-être en mesure de déterminer la taille de son noyau. Les premières observations du télescope Canada-France-Hawaii (TCFH) suggéraient que le noyau de K2 pourrait avoir une largeur comprise entre 30 et 160 kilomètres ; les observations du télescope spatial Hubble suggéraient qu’il pourrait n’avoir qu’une largeur de 18 kilomètres au maximum, a indiqué EarthSky.

En 2017, l’imagerie Hubble a déterminé que la coma (ou atmosphère floue) de la comète comprend probablement de l’oxygène, de l’azote, du dioxyde de carbone et du monoxyde de carbone, tous passant de l’état solide à l’état gazeux lorsque la comète se réchauffe.

Source: Space.com, Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.