Un pépin met hors service le rover Curiosity de la NASA sur Mars

Un pépin met hors service le rover Curiosity de la NASA sur Mars

Le rover martien Curiosity de la NASA a connu un pépin technique qui l’a obligé à s’arrêter dans sa course.

« Au cours de ses dernières activités, Curiosity a perdu son orientation », a écrit Dawn Sumner, géologue planétaire à UC Davis et membre de l’équipe scientifique de Curiosity, dans une mise à jour. « Certaines connaissances sur son attitude n’étaient pas tout à fait correctes, de sorte qu’il ne pouvait pas faire l’évaluation de sécurité essentielle. »

L’argent bouge

Curiosity est programmée pour ne rien déplacer tant qu’elle n’est pas sûre que le mouvement peut être exécuté sans danger potentiel. Or, selon Sumner, quelque chose semble avoir mal fonctionné avec ce système – l’arrêt effectif du rover.

« Cette approche conservatrice permet d’éviter que Curiosity ne se cogne le bras sur des rochers, ne roule sur quelque chose de dangereux ou ne pointe une caméra non protégée vers le soleil », a écrit Sumner.

Correction du pépin

L’équipe de retour sur le terrain travaille déjà sur un plan pour trouver ce qui a causé le pépin.

À ce jour, Curiosity a passé 2 736 jours terrestres – près de 7,5 ans – à la surface de la planète rouge, où elle mène toujours des recherches précieuses. La semaine dernière encore, le rover « s’est arrêté pour enquêter sur un étrange creux » dans le paysage martien voisin, selon une mise à jour.

Source: Futurism, Le nouvel ordre mondial, le 22 janvier 2020 – Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.