Dimanche , 5 Décembre 2021
Un minéral martien, rare sur Terre, retrouvé piégé dans la glace de l’Antarctique

Un minéral martien, rare sur Terre, retrouvé piégé dans la glace de l’Antarctique

Des scientifiques ont creusé à plus d’un kilomètre de profondeur dans la glace de l’Antarctique et ont découvert un minéral rarement vu sur Terre mais que l’on trouve en abondance sur Mars, rapporte le magazine Science.

Ce minéral jaune-brun, appelé jarosite, a besoin d’eau et de conditions acides pour se former, selon la NASA – des conditions qui sont difficiles à trouver maintenant sur la planète rouge. Néanmoins, après que le rover Opportunity a découvert la jarosite sur Mars en 2004, le minéral s’est retrouvé dans plusieurs endroits martiens, laissant les scientifiques se demander comment ce minéral est devenu si commun, rapporte Science.

Certains ont émis l’hypothèse que, lorsque la glace recouvrait la planète il y a des milliards d’années, la poussière contenant les minéraux nécessaires – fer, sulfate et potassium – aurait pu être emprisonnée à l’intérieur.

“Mars est un endroit tellement poussiéreux – tout est couvert de poussière”, a déclaré à la Science l’auteur de l’étude, Giovanni Baccolo, géologue à l’université de Milan-Bicocca. Mais alors que la glace aurait pu fournir l’environnement humide nécessaire à la transformation de la poussière acide en jarosite, les scientifiques n’ont jamais vu la poussière et la glace réagir chimiquement pour former le minéral.

Mais la découverte de particules de jarosite enfermées dans la glace de l’Antarctique pourrait étayer cette théorie, ont rapporté les chercheurs dans un article publié le 19 janvier dans la revue Nature Communications.

Sur Terre, la jarosite est un minéral rare qui apparaît dans les déchets miniers exposés à l’air et à la pluie, rapporte Science. Elle peut également se former près des cheminées des volcans, selon la NASA. Baccolo et ses collègues ne s’attendaient pas à trouver ce minéral en Antarctique, a-t-il déclaré à Science ; mais lorsque l’équipe a extrait une carotte de glace d’environ 1 620 mètres de long, elle a trouvé des traces de jarosite, plus petites que des grains de sable, enfouies dans les couches les plus profondes de la glace.

Après avoir examiné les particules au microscope électronique, l’équipe en a déduit que la jarosite s’était formée dans des poches à l’intérieur de la glace. Cette découverte suggère que le minéral s’est formé de la même manière sur Mars, bien que sur la planète rouge, la jarosite apparaisse dans des “dépôts d’un mètre d’épaisseur”, et non comme quelques grains épars, a déclaré à la Science Megan Elwood Madden, géochimiste à l’Université de l’Oklahoma qui n’a pas participé aux recherches.

Ces plaques ultra épaisses de jarosite ont pu se former sur Mars parce que la planète rouge est beaucoup plus poussiéreuse que l’Antarctique, fournissant plus de matière première pour former de la jarosite, a noté Baccolo. “Ce n’est que la première étape pour relier la glace profonde de l’Antarctique à l’environnement martien”, a-t-il déclaré.

Vous pouvez en savoir plus sur cette découverte en consultant le magazine Science.

Source: Space.com, Le nouvel ordre mondial, 2 février 2021 – Traduction par Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.