Un animal étrange et inconnu retrouvé sur une plage de Santa Barbara

Un animal étrange et inconnu retrouvé sur une plage de Santa Barbara

En date du 19 décembre 2014.

Santa Barbara, Californie, États-Unis.

Des promeneurs sont tombés sur une étrange créature sur une plage de Santa Barbara en Californie. Muni de dents et de griffes aiguisées, l’animal n’a pas encore pu être identifié.

Au cours des derniers jours, la Californie a subi des tempêtes violentes qui se sont rapidement avérés être les pires qu’ait connues l’Etat depuis plusieurs années. Vents puissants, précipitations recors, chutes de neige et inondations ont provoqué de nombreux dégâts mais ils ont également conduit à une découverte insolite.

Mardi, sur une plage de Santa Barbara, des Américains ont découvert une étrange créature. Mesurant moins d’un mètre, la bête est dotée de grandes canines et de griffes longues et acérées sur ses pattes. De couleur brunâtre, elle n’a pas de poil et présente un corps ressemblant un peu, à celui d’un cochon avec un abdomen un peu gonflé. Figée dans une expression assez effrayante, la créature n’a pas pu être identifiée.

Selon Keyt.com, la dépouille a été trouvée à l’est de Stearns Wharf près d’une sortie de canalisations qui laisse échapper de l’eau sablonneuse venant du port. Toutefois, on ignore d’où l’animal provient exactement et aucune autre dépouille ou élément n’a pu être trouvé pour fournir des indices.

Un raton-laveur ou un lion de mer ?

«Ça ressemble à un mélange entre un phoque et un chien qui a dû s’échouer», a commenté un habitant qui a vu la photo. Au vu de son état, l’animal est certainement mort depuis plus jours et a macéré dans l’eau, ce qui explique probablement l’absence de poils et le corps relativement lisse. Pour l’heure, ni les témoins, ni les spécialistes n’ont pu déterminer l’espèce à laquelle il appartient.

Toutefois, certains ont émis des hypothèses. Des internautes ont pensé qu’il pouvait s’agir d’un raton-laveur. Sur Keyt.com, un ancien membre du Santa Barbara Marine Mammal Center a lui, déclaré qu’il s’agissait surement, au vu des dents, d’un lion de mer dans un «état avancé de décomposition». Ces animaux n’ont pas de réelles griffes apparentes mais ils ont des structures qui y ressemblent, cachées sous la peau de leurs nageoires.

Une enquête est en cours et certains médias ont fait le rapprochement avec un autre animal trouvé en 2012. La créature avait été découverte par un snowboardeur de 19 ans à San Diego. D’une soixantaine de centimètres, il présentait un museau et un corps similaires, ressemblant aussi à celui d’un cochon.

Sources: Wikistrike et Maxisciences

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparue

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Abdomen un peu gonflé : peut-être la putréfaction.

    Animal rescapé des temps anciens ou chimère-hybride issu de clonages modernes au laboratoire ?

    Si les apprentis sorciers de clonage des espèces commencent comme ça à larguer dans la nature le fruit de leurs recombinaisons génétiques, c’est trop dangereux pour l’avenir de l’humanité !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.