Trous noirs: Stephen Hawking dévoile une nouvelle trouvaille

Trous noirs: Stephen Hawking dévoile une nouvelle trouvaille

Les physiciens théoriciens Stephen Hawking, Malcolm Perry et Andrew Strominger ont suggéré une nouvelle solution au paradoxe de l’information perdue dans les trous noirs.

En 2005, Hawking avait déjà avancé une explication à cette contradiction physique. Les auteurs ont publié les résultats de leurs recherches sur le site arXiv.org et Strominger en a brièvement parlé à Seth Fletcher dans une interview au Scientific American.

Selon la version simplifiée du théorème “d’absence de chevelure”, les trous noirs non chargés et qui ne sont pas en rotation, décrits dans l’espace-temps de Schwarzschild, se caractérisent par un seul paramètre: la masse. Le terme “chevelure” est utilisé comme métaphore pour désigner d’autres paramètres et a été proposé par le physicien John Wheeler.

Le paradoxe de l’information perdue du trou noir suppose qu’il n’existe aucun moyen de distinguer les trous noirs de masse égale les uns des autres. La matière entrant dans un trou noir s’évapore sous l’effet du rayonnement de Hawking, et on ignore ce qui arrive à l’information qu’elle transportait.

Dans leur nouvel effort de recherche, les chercheurs ont utilisé la notion de photons et gravitons “souples”, ainsi que de super-translation. Les premiers permettent, avec leur énergie nulle, de changer l’état d’un trou noir. En parlant de super-translation, les scientifiques font référence à la transformation de rayons de lumière identiques qui existent à l’horizon des événements d’un trou noir.

Stephen Hawking, qui a fêté le 8 janvier son 74e anniversaire, présentera sa vision du nouveau travail pendant deux conférences le 26 janvier et le 2 février, qui seront diffusées par la BBC Radio 4 en deux parties.

Sources: Wikistrike, SputnikNews.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Le mystères des trous noirs a été étudié depuis les années 80 par l’armée américaine dans le but de s’en servir comme armement. Cela a débuté avec l’étude de l’anti-matière avec le Projet secret D.S.P. 32 qui consistait à élaborer une bombe plus puissante que la bombe A.

    Les travaux de Hawking et l’équipe du CERN sont encore une vitrine au même titre que les lancements de navette de la NASA.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.