La NASA a détruit les preuves de vie sur Mars il y a 40 ans

La NASA a détruit les preuves de vie sur Mars il y a 40 ans

Une nouvelle analyse de données vieilles de 40 ans a révélé que le vaisseau spatial d’exploration de la NASA a peut-être détecté des preuves de vie sur Mars des décennies avant la découverte de matière organique sur la planète rouge, mais les résultats ont probablement été détruits avant d’atteindre la Terre.

Les rovers Viking de 1976 ont été envoyés sur Mars à la recherche de matière organique, mais sont revenus bredouilles.

En réexaminant les données de la mission Viking, les chercheurs ont identifié le chlorobenzène, une matière organique chlorée créée en réaction avec le sel présent dans le sol martien, selon les résultats publiés dans le Journal of Geophysical Research : Planets.

En 2008, une mission de la NASA explorant le pôle nord de Mars a découvert que ce sel, appelé perchlorate et utilisé dans les fusées et les feux d’artifice, devenait explosif lorsqu’il était chauffé de manière excessive.

Cela signifie que Viking, qui a utilisé un instrument permettant de chauffer des échantillons de sol pour localiser la matière organique, a pu brûler les molécules de carbone présentes dans le sol lorsque le perchlorate a pris feu.

La plupart des missions martiennes ont recherché de la matière organique par une méthode de chauffage, ce qui est probablement la cause du retard des données.

Le rover Curiosity, qui a identifié des molécules organiques dans des roches martiennes vieilles de trois milliards d’années, a utilisé la même méthode, en chauffant les échantillons dans un four à plus de 900 degrés Fahrenheit pour libérer des concentrés de soufre et de carbone organique, a indiqué la NASA.

La roche sédimentaire, appelée mudstone, ne contenait probablement pas de perchlorate.

« C’était complètement inattendu et incompatible avec ce que nous savions », a déclaré le scientifique planétaire de la NASA Chris McKay au magazine New Scientist. « Tu as une nouvelle vision et tu réalises que tout ce que tu savais était faux. »

La présence de molécules organiques pourrait signifier que la vie existe sur Mars, ou l’a fait à un moment donné. Mais les molécules organiques peuvent également être créées par des processus non biologiques, comme des réactions chimiques qui ne nécessitent pas de vie.

L’auteur principal de l’étude, Melissa Guzman, a émis l’hypothèse que le chlorobenzène pourrait avoir voyagé depuis la Terre sur les atterrisseurs Viking, contaminant leurs instruments.

L’équipe de Curiosity a également signalé des niveaux de méthane, la molécule organique la plus simple, qui varient selon les saisons, ce qui constitue une preuve supplémentaire de la possibilité de la présence d’êtres vivants sur Mars.

Et si 95 % du méthane de la Terre est généré par des processus biologiques, tels que la décomposition du bétail et les fuites de gaz naturel, la présence de méthane n’est pas une garantie de vie sur la planète.

« Il s’agit d’un gaz présent dans l’atmosphère de Mars qui ne devrait pas être là », a déclaré Chris Webster, scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la NASA, au National Geographic.

Une autre étude publiée quelques semaines plus tôt dans le même journal a révélé des secrets inorganiques sur le passé de la planète rouge.

Les chercheurs ont trouvé près de 800 « dunes fantômes » ou coquilles de sable d’anciennes dunes, preuve que l’eau et la lave ont recouvert les dunes de sable martiennes de sédiments qui ont durci avant d’être emportés par le vent.

Selon les chercheurs, des microbes anciens pourraient encore vivre dans les dunes contenant du sable ancien.

« Il n’y a probablement rien là », a déclaré Mackenzie Day, auteur de l’étude, à l’American Geophysical Union. « Mais s’il y a jamais eu quelque chose sur Mars, c’est un endroit meilleur que la moyenne pour chercher. »

Source: Astro Univers

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.