Quand un lynx perd sa lutte contre des stores vénitiens

Quand un lynx perd sa lutte contre des stores vénitiens

En date du 16 décembre 2013.

Nelson, Colombie-Britannique, Canada.

Une résidente de Nelson en Colombie-Britannique a eu toute une surprise quand elle a découvert un lynx dans son sous-sol.

Le félin surpris en flagrant délit est resté coincé dans des stores vénitiens et c’est la débrouillardise d’un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui l’a délivré de sa situation embarrassante.

Le tout a commencé vendredi après-midi quand Leanne Kalabis, enceinte de cinq mois et mère d’un jeune garçon, a entendu des sons bizarres émanant de son sous-sol.

Elle a aperçu un bout de fourrure et a cru qu’il s’agissait d’un chat domestique, mais quand elle est descendue pour y voir plus clair, elle s’est rendu compte qu’elle avait plutôt affaire à un chat sauvage.

Répondant à son instinct le chien de Mme Kalabis s’est lancé à la poursuite de l’intrus. Son effort s’est soldé par quelques égratignures et un lynx coincé dans les stores vénitiens d’une des fenêtres du sous-sol.

Dans ses efforts pour repousser le chien, le chat sauvage s’était imbriqué dans le store vénitien de telle sorte qu’il ne pouvait plus se dégager.

« Qu’est-ce que je vais faire », s’est demandé Mme Kalabis. « J’ai un lynx dans mon sous-sol. » Elle a donc demandé l’aide d’un voisin qui a conclu comme elle que le lynx était bel et bien dans le pétrin.

De l’aide pour le chat perché

La GRC a été appelée à la rescousse et l’agent qui a été dépêché sur place a dû faire preuve d’ingéniosité pour libérer le chat sauvage.

« Il a d’abord tenté d’envelopper le lynx dans une couverture, mais l’animal énervé l’en a dissuadé à coups de griffes », a expliqué Leanne Kalabis.

Il a ensuite trouvé une solution inusitée.

« Il a collé ensemble deux manches de balai avec du ruban adhésif «duct tape» et a ajouté son canif au bout. Il a réussi, de loin, à couper les stores vénitiens et libérer le lynx », a raconté Mme Kalabis.

Le félin a sauté au sol, s’est élancé vers quelques fenêtres avant de trouver la porte extérieure du sous-sol pour enfin retrouver la liberté.

Leanne Kalabis a noté que toute l’affaire avait quelque chose d’irréel et conclu qu’à l’avenir elle vérifierait plus souvent la porte du sous-sol, car elle croit que celle-ci avait été ouverte par un coup de vent plus tôt dans la journée.

Source: Radio-Canada.ca

NDLR: Chose certaine, ce policier est un génie, car ici au Québec, ça n’aurait pas été long que la bête ait été abattue absolument pour rien.

Quand un lynx perd sa lutte contre des stores vénitiens


Agrandir le plan

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.