Poutine a peur qu’un jour les robots ne « nous mangent tous »

Poutine a peur qu’un jour les robots ne « nous mangent tous »

Vladimir Poutine a exprimé ses craintes sur l’intelligence artificielle en demandant au plus grand cabinet technologique de la Russie combien de temps cela prendra avant que les robots intelligents ne nous mangent.

Le président russe a parlé à Arkady Volozh, chef de la société Internet Yandex, lors d’une visite du quartier général de Moscou.

Volozh discutait du potentiel de l’IA lorsque Poutine a surpris avec sa question, « quand est-ce que la technologie va nous manger? »

Selon le radiodiffuseur russe financé par l’État RT, la question a époustouflé Volozh.

Il a répondu: « Jamais, je l’espère. »

Après une pause, il a ensuite expliqué que d’autres machines sont «meilleures que les humains» dans certaines zones, en donnant l’exemple des excavations; les robots creusent mieux et plus efficacement que les humains.

Il a ajouté: « Mais on ne se fait pas manger par des excavateurs. »

Poutine, cependant, est resté de marbre. Il est intervenu, en disant tout simplement: « Ils ne pensent pas ».

Au début du mois de septembre, Poutine a déclaré « que l’IA est l’avenir, non seulement pour la Russie, mais pour toute l’humanité ».

Mais il a également déclaré que, parallèlement à ses «opportunités colossales», il s’agit de «menaces difficiles à prévoir».

Il a déclaré: « Quiconque sera le chef de cette sphère, deviendra le dirigeant du monde. »

Mais il a également déclaré que, parallèlement à ses «opportunités colossales», il s’agit de «menaces difficiles à prévoir».

Le président a également promis de partager tout «le savoir-faire» que la Russie acquiert sur le terrain pour éviter des conflits avec la technologie.

Mais en exprimant sa préoccupation au sujet de l’avenir de l’IA, il a rejoint l’avis du fondateur de Tesla, Elon Musk, qui est fortement favorable à la régulation de son développement.

Le milliardaire sud-africain a peur que les robots ne puissent un jour prendre les armes contre les humains, une vision récemment contestée par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, qui reste «optimiste» au sujet de l’avenir de l’IA.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Daily Mail, le 21 septembre 2017

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.