La Nasa vient de découvrir 7 nouvelles planètes similaires à la Terre

La NASA vient de découvrir 7 nouvelles planètes similaires à la Terre

Une annonce de taille ! Au cours d’une conférence de presse très attendue, ce mercredi, la NASA a dévoilé avoir découvert un nouveau système solaire composé de 7 planètes à une distance de « seulement » 40 années-lumière de la Terre.

Les mesures de densité suggèrent qu’au moins six d’entre elles sont probablement rocheuses et pourraient avoir des températures similaires à celles de la Terre.

Certaines d’entre elles, découvertes avec l’aide du télescope belge TRAPPIST, pourraient également avoir des océans d’eau à leur surface, condition nécessaire au développement de la vie ? Seul l’avenir pourra le dire…

via Nouvel Obs

***

Grâce à Spitzer, le télescope spatial de la Nasa, l’équipe de Michaël Gillon (ULg) a pu observer pendant trois semaines, à l’automne 2016, ces planètes qui orbitent autour d’une étoile plus petite et plus froide que notre Soleil.

Selon les résultats publiés dans la revue “Nature”, ces planètes pourraient abriter de l’eau sous forme liquide à leur surface, surtout trois d’entre elles.

(…) Pourquoi c’est une découverte importante

Les “sept merveilles”, c’est ainsi que sont déjà baptisées les sept planètes découvertes par l’équipe d’astronomes emmenée par Michaël Gillon (Université de Liège). Ces exoplanètes (planètes hors de notre système solaire) se trouvent à quarante années lumière de la Terre et orbitent autour d’une “naine rouge”, une étoile bien plus petite et froide que le Soleil. Le télescope liégeois Trappist avait déjà repéré trois planètes autour de cette étoile, mais le télescope Spitzer de la Nasa, entre autres, a permis d’en dénicher 4 autres. Une découverte importante : “C’est la première fois qu’on trouve autant de planètes de la taille de la terre aussi proche de nous, explique, depuis Washington, Emmanuel Jehin (ULg) co-auteur de l’étude publiée dans “Nature”. Alors que c’est déjà difficile d’en trouver une ! Jusqu’il y a peu, il y en avait très peu qui avaient été découvertes, hormis celles découvertes par Trappist.”

Ni trop chaud, ni trop froid

Ces “planètes Terre” découvertes ont plusieurs caractéristiques très intéressantes : elles ont une taille similaire à la terre, ont un sol rocheux comme elle et se trouvent dans la “zone habitable”, c’est-à-dire à bonne distance de leur “soleil” – il n’y fait donc ni trop chaud, ni trop froid – pour pouvoir accueillir de l’eau liquide. Et qui dit eau liquide, dit possibilité de vie… “C’est le plus grand système planétaire où on pourrait avoir la chance de trouver la vie dans les années futures, assure Emmanuel Jehin. La plupart des exoplanètes trouvées jusqu’ici sont des géantes chaudes. Les planètes géantes ne sont vraiment pas idéales pour la vie : pas d’eau et encore moins d’eau liquide et pas de sol !”

2 milliards d’étoiles dans la galaxie

Bien sûr, il faut encore investiguer, notamment pour prouver qu’il y a bien de l’eau et connaître la composition chimique des planètes (lire par ailleurs). Mais pour Emmanuel Jehin, on a bien plus de chances de trouver de la vie sur ce type d’exoplanètes que sur Mars, par exemple : “Pour moi, en effet, il ne fait aucun doute qu’il y a de la vie sur des exoplanètes, dans la galaxie. Celle-ci compte 2 milliards d’étoiles dont 50 % aurait “sa” planète. Je pense qu’aujourd’hui, ce sont les exoplanètes les meilleurs endroits pour trouver de la vie dans la galaxie. Et en particulier, les exoplanètes que nous venons de découvrir sont les meilleurs endroits pour trouver de la vie. Car ce sont les seules planètes terrestres dans la ‘zone habitable et qui sont suffisamment proches.” Qu’elles ne soient pas trop loin dans la galaxie permet plus facilement aux télescopes d’étudier la composition chimique de l’atmosphère des planètes (lire par ailleurs) afin de voir si elle est compatible avec la vie, telle qu’elle est apparue sur Terre. Ce sera en effet la prochaine étape.

Via La Libre

Source: Le nouvel ordre mondial, 22 février 2016.

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Oulieu Maïckël

    Dans 20-30, il y aura un million de personnes sur Mars, donc pourquoi chercher d’autres planète puisque l’on sait déjà que nous allons vivre sur Mars ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.