Morts Insolites

Morts insolites – Autres 4

La mort nous touche tous un jour et certains ont connu une fin pour le moins… insolite.

En voici quelques-unes:

– En 1973 : Péter Vályi, ministre des Finances hongrois, est tombé dans un haut fourneau contenant du fer fondu durant une visite des fonderies de Miskolc.

– En 1973 : Bruce Lee, un acteur spécialisé dans les films d’arts martiaux serait mort d’une sévère réaction allergique à un calmant, l’equagésic. Son cerveau aurait gonflé de 13 %. Son autopsie aurait conclu à une « mort par mésaventure ».

– En 1974 : Christine Chubbuck, une reporter américaine se suicida durant une émission en direct, dans son talk show. Elle sortit un revolver et se tira une balle dans la tête.

– En 1977 : Patrecia Scott, l’épouse de Nathaniel Branden, meurt d’une crise épileptique présumée déclenchée par la réverbération du soleil sur l’eau de sa piscine, alors qu’elle nourrissait son chien.

– En 1978 : Georgi Markov, un dissident bulgare assassiné par empoisonnement à Londres. Une personne inconnue l’a heurté avec un parapluie bulgare, qui lui injecta un petit morceau de métal imbibé de ricine, un poison.

– En 1981 : une étudiante néerlandaise de 25 ans habitant à Paris, Renée Hartevelt, a été tuée et mangée par un camarade de classe, Issei Sagawa, après que celui-ci l’eut invitée à dîner en discutant de littérature. Le tueur congela sa victime et dégusta sa chair durant trois jours avant de jeter le cadavre dans le bois de Boulogne. Il a finalement été arrêté, déclaré irresponsable de ses actes et a été extradé au Japon où il a été relâché au bout de quinze mois.

– En 1981 : Boris Sagal, un réalisateur et producteur de films a été décapité par le rotor de queue d’un hélicoptère en passant derrière celui-ci.

(Source: Wikipedia)

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.