http://www.ebay.co.uk/itm/Imaginary-friend-/131325889714

Elle met son ami imaginaire en vente sur eBay

En date du 21 octobre 2014.

Londres, Royaume-Uni.

Georgia Horrocks, une jeune Londonienne de 22 ans, a mis un «objet» improbable en vente sur eBay. Elle a décidé de se séparer de Bernard, son ami imaginaire. «J’ai récemment décidé qu’il était temps de vendre mon ami imaginaire Bernard créé au cours d’une période d’instabilité émotionnelle. Mon psychiatre m’a recommandé de lui dire aurevoir et bien que j’aimerais une compensation financière, c’est surtout important de lui trouver une bonne maison.»

Georgia n’est pas sûre de l’âge de Bernard. «Il incarne à la fois l’innocence enfantine et la sagesse d’un vieux sorcier. Physiquement, il est en excellente santé. Il est très actif et m’a aidée à sortir du lit pour faire de l’exercice de nombreux matins – c’est très utile si vous cherchez à perdre quelques kilos.»

La jeune femme assure que son compagnon est «attentionné, généreux, fidèle» mais aussi «très espiègle». Elle se souvient avoir été suspendue de l’école pour avoir jouer un tour, encouragée par Bernard, qui impliquait «des litres de colorants et d’une piscine».

Elle précise enfin que Bernard ne sera pas envoyé par la poste mais bien de son imagination à celle de l’acheteur.

Source: 7sur7.be

NDLR: J’ai fait beaucoup de recherches pour trouver cette enchère, sans succès. Si vous retrouvez cette enchère, avertissez-moi, je serais curieux de voir ça… mais pas pour l’acheter 😛

http://www.ebay.co.uk/itm/Imaginary-friend-/131325889714

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.