Les Vikings partaient en guerre avec leurs femmes

Les Vikings partaient en guerre avec leurs femmes

En date du 6 avril 2015.

Une étude de l’ADN scandinave a révélé l’importance des femmes dans l’assujettissement Scandinave des Iles Britanniques au cours du Moyen Âge.

Les scientifiques ont trouvé que les hommes Viking amenaient avec eux un nombre significatif de femmes dans leurs bateaux lorsqu’ils naviguaient vers des lieux comme l’Ecosse Continentale, Shetland, Orkney et l’Islande.

Cela contredit les stéréotypes de l’homme uniquement menant des raids avec viol et pillage au passage.

Les chercheurs qui ont analysé le matériel génétique, de l’ADN mitochondrial hérité de la mère et extrait de 80 squelettes Vikings en Norvège, ont trouvé que les femmes Nordiques avaient joué un rôle central dans les implantations Viking en Grande-Bretagne et dans d’autres parties de l’Atlantique Nord.

Jusqu’à récemment, on pensait que c’était principalement les hommes qui prenaient la mer depuis la Norvège, le Danemark et la Suède, pour mener des raids sur des villages côtiers éloignés.

Mais les études, qui comprennent la reconstruction de 45 séquence d’ADN mitochondrial, montrent l’importance du lignage de la femme Viking dans l’expansion du peuple Nordique à travers les océans du nord.

D’après la professeur Erika Hagelberg, de l’université d’Oslo, «il semble qu’un nombre significatif de femmes furent impliquées dans les implantations dans de petites îles, ce qui contredit l’idée que les Vikings menaient des raids pour piller et violer. Il est vrai que les Vikings ont ramené des femmes des endroits où ils ont débarqué, mais l’étude ADN ainsi qu’une étude Islandaise, indiquent que les femmes Nordiques étaient impliquées dans le processus de colonisation. Cela contredit aussi l’idée que les Vikings menaient des raids à cause d’une pénurie de femmes chez eux.»

L’étude compare l’ancien ADN mitochondrial des squelettes Viking, datant d’environ 1000 ans, et l’ADN mitochondrial de personnes vivant aujourd’hui en Norvège, dans les Îles Britanniques, en Islande et dans d’autres parties de l’Europe de l’ouest.

Cela nous donne une image de la façon dont le lignage maternel Nordique s’est répandu dans cette partie de l’Europe du Nord.

Les femmes ont ainsi joué un rôle aussi important que les hommes, rapporte le professeur Jan Bill, expert Viking à l’Université d’Oslo: «Les hommes aussi bien que les femmes ont pris part à la colonisation de l’Atlantique Nord».

Il admet que les Vikings étaient brutaux, mais il ajoute: «nous savons qu’ils transportaient des bovins, ovins et autres animaux d’élevage, aussi, pourquoi ne pas prendre les enfants ? Je pense qu’il faut y voir le déplacement de groupes familiaux plutôt que juste des hommes et des femmes…»

Source: Wikistrike

Territoires et voyages viking (Wikipédia)
Territoires et voyages viking (Wikipédia)

drakkar

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.