La peste insoupçonnée : La MALADIE X pourrait tuer des millions de personnes

La peste insoupçonnée : La MALADIE X pourrait tuer des millions de personnes

On prévoit que la MALADIE X tuera des millions de personnes en bonne santé et elle ne s’est toujours pas manifestée.

La future maladie meurtrière représente la menace de la prochaine épidémie géante qui balayera le globe.

Et la dernière fois que cela s’est produit avec la grippe espagnole en 1918, ce sont des personnes jeunes et en bonne santé qui en ont été victimes.

Le virus tueur a anéanti 5 % de la population mondiale, ce qui en fait l’une des pires catastrophes de l’histoire de l’humanité.

L’épidémie a fait plus de morts – 50 millions – que l’ensemble de la Première Guerre mondiale – 40 millions.

Et contrairement à la plupart des souches de grippe, c’est la jeune génération qui a connu la mortalité la plus élevée.

L’étude “Pandemic versus epidemic influenza mortality : a pattern of changing age distribution” a noté que la plupart des décès sont survenus chez les moins de 65 ans.

Tragiquement, on pense que le virus a fait travailler le système immunitaire de l’organisme contre lui lorsqu’il a déclenché des “tempêtes de cytokines” tueuses chez ses victimes.

Plus le système immunitaire est fort, pense-t-on, plus le résultat est dévastateur.

Une autre théorie est que les personnes âgées ont été exposées à plus de mutations grippales au cours de leur vie, et que la grippe espagnole était génétiquement assez similaire à ces souches pour que les personnes âgées aient une certaine protection.

Si la grippe est la prochaine maladie X, la grippe espagnole établit un précédent terrifiant.

La grippe est l’un des virus qui se transmet le plus facilement, mute rapidement et certaines souches se transmettent entre les humains et les animaux, ce qui peut rendre les épidémies imprévisibles.

Le virus de la grippe aviaire A(H7N9) tue plus d’une personne sur trois qu’il infecte.

Dans son évaluation des risques de février 2015, un an après la première détection du virus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a enregistré 571 cas confirmés en laboratoire, dont 212 cas mortels.

Il s’agit d’un taux de mortalité de 37% – encore plus élevé que les 20% dévastateurs de la grippe espagnole.

Pour l’instant, elle ne se transmet pas à l’homme.

Le Dr Jonathan Quick, président du Conseil mondial de la santé, a déclaré à Raconteur que les contacts interpersonnels aggravent le danger d’une flambée de la maladie.

Il a dit : “Notre plus grande crainte est d’être pris au dépourvu par un nouveau virus, très probablement dû à une propagation entre animaux et humains, qui se propage alors facilement d’humain à humain, avec un taux de mortalité d’au moins 5 à 10 pour cent, ne répond pas aux médicaments existants et pour lequel un vaccin efficace et un test de diagnostic précis ne peuvent être développés dans l’immédiat”.

L’OMS a souligné qu’il est important de se préparer autant que possible et de rechercher des moyens plus rapides de produire des vaccins et des médicaments pour combattre ces nouvelles menaces.

Depuis l’année dernière, la maladie X figure sur la liste des agents pathogènes prioritaires (maladies infectieuses) de l’OMS, pour lesquels il est urgent de prendre des mesures supplémentaires.

La grippe espagnole n’a été stoppée que parce qu’elle a trop vite tué un trop grand nombre de ses hôtes pour continuer à se propager.

Espérons que les humains maîtriseront beaucoup mieux la maladie X.

Source: Daily Star, le 25 février 2019 – Traduction Nouvelordremondial

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.