La capsule Soyouz pilotée par le robot russe Fedor s’est amarrée à l’ISS lors de la deuxième tentative

La capsule Soyouz pilotée par le robot russe Fedor s’est amarrée à l’ISS lors de la deuxième tentative

La capsule sans équipage Soyouz MS-14, qui transportait du matériel et Fedor, un robot humanoïde, s’est amarrée avec succès à la Station spatiale internationale (ISS) après que la première tentative a échoué en raison d’un problème technique.

L’amarrage s’est déroulé sans accroc tôt mardi matin, heure de Moscou (03:08 UTC), alors que les astronautes du monde entier regardaient le deuxième essai de Fedor de s’amarrer à l’ISS.

La mission était initialement prévue pour samedi, mais elle a été interrompue après le dysfonctionnement du système de rendez-vous, connu sous le nom de Kurs.

Lors d’une mission avec équipage, l’équipage peut prendre les commandes et accoster manuellement dans de telles circonstances, mais Fedor n’a pas été en mesure de diriger seul le vaisseau spatial.

L’équipage de l’ISS disposait de deux jours pour réparer la panne. Ils l’ont fait en déplaçant l’engin spatial Soyouz MS-13 qui se trouvait déjà à la station vers un autre quai, libérant ainsi un quai pleinement fonctionnel pour le deuxième essai de Fedor lundi soir.

Fedor a ensuite plaisanté et s’est excusé pour son retard sur Twitter.

« Je m’excuse pour le retard. Coincé dans les bouchons. Prêt à continuer à travailler », dit-il.

Bien que Roscosmos ait décidé de remplacer le dock plutôt que de le réparer en urgence, Rogozin a déclaré que le système de rendez-vous Kurs subirait des réparations nécessaires avant la prochaine mission de l’ISS le 27 septembre.

Fedor, quant à lui, devrait se préparer à de nouvelles initiatives. M. Rogozin a déclaré que le robot humanoïde pourrait se rendre à l’ISS à bord d’un vaisseau spatial piloté de la prochaine génération, peut-être le projet « Fédération » qui est actuellement en cours de réalisation. Son premier lancement est prévu pour 2022.

Fedor va participer à « cinq ou six tâches scientifiques » qui, pour l’instant, sont secrètes. Il est censé rester à bord de l’ISS jusqu’au 6 septembre.

Officiellement connu sous le nom de Final Experimental Demonstration Object Research, le robot mesure environ 190 cm de haut et pèse environ 160 kg.

Source: Russia Today, Le nouvel ordre mondial,le 27 août 2019

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.