Jupiter comme vous ne l'avez jamais vu

Jupiter comme vous ne l’avez jamais vu

La sonde spatiale américaine Juno, en orbite autour de Jupiter depuis juillet, a détecté de gigantesques ouragans sur ses pôles et effectué des observations inédites sur l’atmosphère et l’intérieur de la plus grande planète du système solaire.

Jupiter apparaît comme «un monde complexe, gigantesque et turbulent», très différent de ce que les scientifiques imaginaient, a expliqué la Nasa en commentant deux des premières études effectuées avec les données transmises par Juno et publiées jeudi dans la revue américaine Science.

44 autres recherches
«Il se passe tellement de choses que nous ne pensions pas que nous aurions à repenser entièrement notre façon de voir Jupiter», a résumé Scott Bolton, le responsable scientifique de la mission destinée à percer les secrets de la planète gazeuse géante, lors d’une conférence de presse téléphonique.

Outre les deux études dans Science, 44 autres recherches à partir des données recueillies par Juno paraissent dans le Geophysical Research Letters. L’orbite elliptique de la sonde a permis aux scientifiques de faire des observations totalement nouvelles. Juno a pu survoler les pôles de Jupiter et s’approcher à moins de 5.000 kilomètres au-dessus de la couche nuageuse de sa haute atmosphère.

«Des images jamais vues»
«Les images des régions polaires de Jupiter, jamais vues auparavant, montrent des masses brillantes de forme ovale qui sont notamment très différentes de ce qu’on a pu observer aux pôles de Saturne», une autre planète géante gazeuse, écrivent les scientifiques. En fait, il s’agit d’ouragans géants d’un diamètre pouvant atteindre 1.400 kilomètres. En s’approchant de la couche nuageuse, Juno, qui est équipée de neuf instruments scientifiques, a pu mesurer l’activité thermale dans les profondeurs de l’atmosphère jovienne.

Les données recueillies révèlent des structures inattendues que les scientifiques ont interprétées comme des indications de masses d’ammoniaque provenant des profondeurs de l’atmosphère et formant des systèmes météorologiques. Une analyse du champ magnétique de Jupiter a aussi révélé qu’il était beaucoup plus intense à proximité de la planète que ce que les modèles mathématiques prévoyaient. Il est environ dix fois plus puissant que le champ magnétique terrestre.

Sources: Wikistrike, 7sur7.be, 26 mai 2017.

NDLR: Malheureusement, la vidéo a disparue

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.