Un étrange nuage de gaz se dirige vers la Voie Lactée

Un étrange nuage de gaz se dirige vers la Voie Lactée

En date du 6 juin 2014.

Pourquoi le nuage de Smith, ce nuage de gaz géant dont les astronomes savent depuis 2008 qu’il se dirige vers la Voie Lactée, a-t-il survécu à ses précédents chocs avec notre galaxie ? Parce qu’il est protégé par un « bouclier » de matière noire.

Grâce à des observations menées en 2008 (lire « Massive Gas Cloud Speeding Toward Collision With Milky Way »), les astronomes savent qu’un gigantesque nuage d’hydrogène fonce à l’heure actuelle sur notre galaxie, à une vitesse de quelques 240 kilomètres par seconde. Connu sous le Nuage de Smith, cet objet situé à quelques 8000 années-lumière entrera en collision avec l’un des bras spiraux de notre galaxie dans moins de 40 millions d’années (voir images ci-dessous).

Selon les astronomes, le choc aura une incidence importante sur le bras spiral de la Voie Lactée dans lequel aura lieu l’impact (une nouvelle génération d’étoiles y apparaitra soudainement grâce à l’apport massif de gaz), mais il n’y aura toute fois pas de conséquences particulières pour notre système solaire, car il est situé dans un autre bras spiral.

Or, de nouvelles observations réalisées par une équipe internationale d’astronomes suggèrent que le Nuage de Smith bénéficie d’une étrange protection : il serait enveloppé par un halo de matière noire, cette matière invisible qui constituerait quelques 80% de la matière présente dans le cosmos, et dont la présence ne peut être détectée que par les effets gravitationnels qu’elle induit (pour plus d’informations sur la matière noire, lire « La Terre est-elle prise dans un anneau de mystérieuse matière noire ? »).

Selon les auteurs de ces observations, ce halo de matière noire jouerait en quelque sorte le rôle d’une « armure » le protégeant des chocs avec notre Voie Lactée.

Un résultat qui sera prochainement publié dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

Or, cette possible présence d’un halo de matière noire autour du Nuage de Smith est une information précieuse pour les astronomes. En effet, cette matière noire permettrait d’expliquer pourquoi le Nuage de Smith n’a toujours pas été disloqué, malgré les chocs cosmiques qu’il a subis au cours de son histoire.

En effet, les astronomes pensent que le nuage de Smith a déjà traversé une première fois la Voie Lactée dans son passé : une traversée à laquelle il n’aurait normalement jamais dû survivre : « C’est un peu mystérieux, reconnaît l’astronome Matthew Nichols (Observatoire de Sauverny, Suisse), auteur principal de cette nouvelle étude, dans l’article publié sur le site du National Radio Astronomy Observatory au sujet de ces travaux (lire l’article « Failed Dwarf Galaxy Survives Galactic Collision Thanks to Full Dark-Matter Jacket »). Un objet comme celui-ci ne devrait pas avoir survécu à un voyage à travers la Voie Lactée. Pourtant, tous les éléments disponibles indiquent que tel est le cas ».

Pour parvenir à ces conclusions, Matthew Nichols et ses collègues ont analysé les données recueillies par le Green Bank Telescope (Virginie-Occidentale, Etats-Unis) au sujet du Nuage de Smith. A l’issue d’une modélisation informatique, ils ont réussi à montrer qu’il est impossible qu’un nuage de gaz dépourvu de matière noire ait pu survivre à un choc avec le disque de notre galaxie : seule la présence de matière noire permet d’expliquer une telle invulnérabilité.

Source: Wikistrike

collision-nuage-smith-voie-lactee-1_0

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.