Douze nouvelles lunes autour de Jupiter, dont une bien « curieuse »

Douze nouvelles lunes autour de Jupiter, dont une bien « curieuse »

Des astronomes américains ont découvert 12 nouvelles lunes autour de Jupiter, ont fait savoir mardi les scientifiques de la Carnegie Institution for Science, à Washington. Cela porte à 79 le nombre de lunes connues en orbite autour de la planète géante, celle de notre système solaire qui compte le plus de satellites naturels.

Les chercheurs se trouvaient au Chili dans l’espoir de voir au télescope une planète cachée aux confins de notre système solaire quand, au printemps 2017, ils sont tombés par hasard sur des lunes de Jupiter qui n’avaient pas encore été répertoriées.

Trois corps « disloqués »
Onze de ces lunes ont un diamètre compris entre un et trois kilomètres et sont relativement comparables les unes aux autres. Parmi celles-ci, neuf qui font partie des satellites les plus éloignés de Jupiter en font le tour, à l’envers, en deux ans environ. Les scientifiques pensent qu’elles formaient auparavant trois corps de plus grande taille qui se seraient disloqués, probablement à la suite d’une collision.

Deux autres lunes sont plus proches de Jupiter et tournent dans le même sens que la volumineuse planète.

Douzième lune « curieuse »
La douzième lune est curieuse. C’est la plus petite lune connue de Jupiter, avec un diamètre inférieur à un kilomètre. Elle a besoin d’un an et demi pour en faire le tour mais son orbite est très instable. Des collisions avec d’autres corps célestes sont vraisemblables, d’après les astronomes.

Jupiter est la plus grosse planète du système solaire. Après le Soleil, la Lune et Vénus, elle constitue l’astre le plus brillant dans le ciel terrestre.

Sources: 7sur7.be, Wikistrike, 18 juillet 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.