Des moustiques monstres trois fois plus gros que la normale envahissent la Caroline du Nord (Vidéos)

Des moustiques monstres trois fois plus gros que la normale envahissent la Caroline du Nord (Vidéos)

Les résidents de la Caroline du Nord reprennent leur train train quotidien après le passage de l’ouragan Florence, mais ils doivent maintenant faire face à un autre problème, des moustiques géants.

Les moustiques sont trois fois plus gros que les moustiques typiques

Selon les experts, les inondations ont provoqué l’éclosion d’œufs de gallinidés dormants, ce qui a entraîné une forte augmentation de la population de moustiques par milliards.

Une résidente a capturé des essaims de moustiques à l’extérieur de sa voiture garée.

Les larves du moustique s’attaquent aux animaux aquatiques et les femelles de l’espèce grandissent puis se nourrissent de tout mammifère qu’elles rencontrent, y compris les êtres humains. Les résidents de la Caroline du Nord ont été inondés de créatures volantes piqueuses. Une résidente, Cassie Vadovsky, s’est aventurée à l’extérieur de sa maison dans sa voiture en Caroline du Nord où elle est tombée sur un énorme essaim de moustiques. Elle a réussi à prendre l’essaim en vidéo. Sa fille lui a demandé ce qu’elle faisait en filmant une vidéo de guêpes, à laquelle elle a répondu qu’il ne s’agissait pas de guêpes mais de moustiques, ce qui montre bien que les moustiques sont massifs.

Le gouverneur débloque 4 millions de dollars dans la lutte contre les essaims

La population de moustiques était en train de mourir dans la région jusqu’à ce que l’ouragan provoque l’inondation, ce qui a permis aux entreprises de lutte antiparasitaire de faire leur come back. L’espèce qui envahit actuellement la région est jusqu’à trois fois plus grosse que le moustique typique. Le gouverneur a investi 4 millions de dollars pour faire appel à des entreprises de lutte antiparasitaire.

Les experts ont dit que la population devrait s’éteindre à mesure que l’hiver apporte le froid dans la région. Entre-temps, ils recommandent aux résidents de porter des manches longues, d’utiliser des insecticides et de ne pas garder l’eau dans des baquets ou des seaux près de leurs propriétés.

La région dans laquelle vit Vadovsky n’est même pas dans la région qui a été la plus touchée par les inondations. On ne peut qu’imaginer ce à quoi les habitants de cette partie de la ville doivent faire face.

Sources: Le nouvel ordre mondial, Disclose.tv, le 4 octobre 2018

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.