Des coyotes près de Jonquière

Des coyotes près de Jonquière

En date du 28 juillet 2013.

Jonquière, Québec, Canada.

Un agriculteur affirme que deux de ses vaches ont été tuées par des coyotes, à sa ferme du chemin Saint-Benoit, à Jonquière. Et selon André Maltais, trappeur depuis des années, il n’y a rien de surprenant à ça.

André Maltais affirme avoir déjà capturé un coyote de plus de 35 kilos dans ses pièges, à quelques kilomètres à peine de la ferme de Gilles Blackburn. 35 kilos, c’est près de deux fois le poids moyen d’un coyote adulte.

Selon des analyses menées sur les spécimens observés au Québec, plusieurs d’entre eux seraient des hybrides de coyotes et de loup, ce qui expliquerait leur grande taille mais aussi cette capacité à s’attaquer à des espèces plus grosses que leurs proies habituelles, comme le mouton.

André Maltais, lui, confirme que de plus en plus, des agriculteurs inquiets de voir des coyotes rôder autour de leurs bêtes font appel à lui. Et il a son explication au fait qu’on en retrouve de plus en plus dans la région.

André Maltais signale que comme le loup, les coyotes chassent en groupes, mais plus restreints : de deux ou trois individus.

Sans vouloir se faire alarmiste, il souligne que le coyote s’attaque aussi aux animaux domestiques, particulièrement dans les secteurs de villégiatures.

Biologiste au bureau du Saguenay-Lac-Saint-Jean du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, Claude Dussault rappelle que le coyote s’attaque habituellement à des espèces plus petites que la vache, mais il assure que ça n’a rien d’impossible.

Source: Radio-Canada.ca

NDLR: Faites attention à vos animaux domestiques, on ne sait jamais.


Agrandir le plan

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.