Black Mirror: une série dystopique d’exception!

Black Mirror: une série dystopique d’exception!

En date du 3 janvier 2015.

Télévision – Maintenant que la série anthologique de science-fiction Black Mirror est disponible sur Netflix, les Américains découvrent ce que les gens du Royaume-Uni connaissent depuis des années.

Cette série est si sombre, intense et intelligent qu’elle fera changer vos attentes sur ce que la télévision doit être. Créé par le satiriste britannique Charlie Brooker (Dead Set), Black Mirror explore comment les médias sociaux créeront un avenir dystopique si nous faisons pas attention. Sinon la nouvelle technologie pourrait nous précipiter facilement dans un enfer personnel.

Avec l’épisode “The National Anthem”, qui se déroule aujourd’hui, Brooker et les co-auteurs de cette série font un travail incroyable pour imaginer où pourraient nous mener des choses comme Facebook, Twitter et Google. Pour ce qui est de l’épisode “15 Million Merits”, qui se déroule plus loin dans le future, nous apprenons comment le fait d’utiliser des avatars dans des monde virtuels peuvent finir par tuer toute forme d’humanité. Pour ce qui est du dernier épisode (la première saison ne contient que 3 épisodes), qui se déroule dans un avenir proche, nus voyons à quel point une puce électronique qui enregistre tout ce que nous voyons peut rendre notre vie plus facile, mais aussi la transformer en un véritable cauchemars.

Bref, Black Mirror est un série à voir et qui vous fera réfléchir sur notre avenir, sur notre monde et l’électronique qui nous entoure. La série devrait arriver prochainement sur Netflix Canada.

Source: TVQC.com

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.