Attaque de zombie au Pays de Galle

Attaque de zombie au Pays de Galle

En date du 7 novembre 2014.

Argoed, Pays de Galles.

La police britanniques a procédé à l’arrestation d’un homme de 34 ans qui était en train d’agresser une femme. Cette dernière est décédée des suites de ses blessures.

Selon RTL, l’agresseur était en train de dévorer les globes oculaires et le visage de cette jeune femme de 22 ans. Il aurait agi sous l’effet de la cocaïne ce jour-là, selon le Daily Record.

Les faits se sont déroulés au Sirhowy Arms Hotel dans le village d’Argoed au Pays de Galles, un hôtel qui accueille des sans-abris, précise RTL. Selon la police de Gwent chargée de l’affaire, “Un Taser a été utilisé et un homme a été arrêté…

En état d’arrestation, l’homme a perdu conscience”. Malgré les premiers secours prodigués, il a succombé.

La BBC a en outre indiqué que la victime avait été “assassinée dans un acte de cannibalisme” et qu’elle entretenait une relation avec le suspect, âgé de 34 ans. Ce dernier avait recouvré la liberté deux semaines avant, après avoir passé cinq ans en prison pour une violente attaque conjugale.

Le conseiller municipal du village a de son côté dénoncé cet acte soulignant qu’Argoed était en état de choc. “Je vis ici et je représente Argoed depuis plus de 30 ans et il s’agit de la pire tragédie qui ait touché le village”, a-t-il déclaré.

L’incident a été rapporté à l’Inspection de la police, l’Independent Police Complaints Commission (IPCC), qui a aussitôt annoncé l’ouverture d’une enquête.

Source: Wikistrike

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Un commentaire

  1. Evitez d’en croiser en route surtout dans la brousse.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.