MolochAvertissement: Le texte qui suit est à titre informatif et pour le divertissement. Il ne reflète en rien l’opinion de la Rédaction.

Les sous-secrétaires d’État infernaux dépendent directement des ministres susnommés.

Dépendent de Fleuretty, Ministre des Finances:

Moloch se présente sous la forme d’une idole qui dévore ses adorateurs.

Il mange aussi volontiers des petits enfants, car il a tout de l’ogre.

Par ailleurs, il est le grand inspirateur des marquis de Carabas qui cherchent à étendre progressivement et injustement leurs domaines. C’est pourquoi il est spécialisé dans les manoeuvres tortueuses pour s’emparer du bien d’autrui.

Il est le grand maître des huissiers et des accapareurs. Mais il est assez malin pour se servir toujours des moyens légaux qui lui permettent d’arriver à ses fins sans risquer la prison.

C’est lui qui tient la main des mourants pour leur faire signer des testaments injustes.

Il fait florès dans les périodes troubles: guerres ou révolutions. Il a l’art de jouer – et de gagner – sur tous les tableaux. Il paraît l’ami de tout le monde, mais il n’est ami que de son coffre-fort.

Enfin et surtout, c’est lui qui protège les tuteurs abusifs qui dépouillent les malheureux orphelins livrés à leur rapacité.

Aimant le sang, il n’hésite pas à provoquer des meurtres soigneusement prémédités dont le mobile est toujours l’intérêt.

À ses yeux, un concurrent est d’abord un être à supprimer.

L’évocation et le pacte.

Informations générales sur le pacte et l’évocation.

On s’adresse à Moloch lorsque l’on veut accaparer les biens des autres et abuser ignoblement des charges qui vous ont été confiées. Moloch sera donc le protecteur tout indiqué des tuteurs cherchant à dépouiller la veuve et l’orphelin, des captateurs d’héritage, des avocats marrons, des juges prévaricateurs, des caissiers qui lèvent le pied et des notaires véreux.

Il faut savoir néanmoins que ce démon est des plus dangereux, car il dévore volontiers les humains qui en appellent à lui.

Il sera prudent de limiter l’entretien avec lui au temps strictement nécessaire pour la signature du pacte.

Il a tout à fait l’aspect de l’ogre de la légende.

Formule évocatoire :

« O Grand Moloch, daigne apparaître, puisque les Trois Grands Maîtres de l’Enfer ne s’y opposent pas. »

« Je veux signer un pacte avec toi afin d’obtenir par ta férocité l’accomplissement de mon voeu particulier. »

(À ce moment il faut expliquer en peu de mots la raison qui a justifié l’évocation; ne pas approcher trop près.)

« Si tu m’accordes ce que je veux, dans vingt années révolues, mon corps et mon âme t’appartiendront pour l’éternité. »

Source: Diable, démons et Vampires. Édition: Poche Sélect. 1977