MammonAvertissement: Le texte qui suit est à titre informatif et pour le divertissement. Il ne reflète en rien l’opinion de la Rédaction.

Les sous-secrétaires d’État infernaux dépendent directement des ministres susnommés.

Dépendent de Fleuretty, Ministre des Finances:

La Bible en a fait une célébrité.

Profitant de l’absence de Moïse, monté au sommet du Sinaï pour s’entretenir avec Dieu, Mammon inspira aux Hébreux l’adoration du Veau d’Or.

Cela signifie qu’au lieu de se mettre en prière, le Peuple Élu se livra au commerce le plus abject.

Lorsque le grand prophète redescendit parmi les siens, portant encore sur le visage le reflet divin. il lui fallut combattre Mammon qui se croyait déjà le maître des Douze Tribus.

Mammon est le vrai fondateur de la société de consommation. Pour lui, tout se traduit en chiffres, en bilan, en doit et en avoir, en spéculations, en fonds de roulement, en investissements, en escompte, en bénéfices, en commissions, en courtages, en factures, en chèques et en intérêts.

Si la finance et le commerce ne sont pas des maux en soi, Mammon a l’art diabolique de le substituer à tout ce qui est noble, désintéressé et naturel. Il fait le bond du tigre sur l’idéal. Sous son influence l’intérêt prime tout. Plus de promenades sentimentales, plus de fleurs offertes à la bien-aimée, plus de simplicité, ni d’ingénuité, ni de candeur; plus de gratuité.

Le possédé de Mammon, c’est cet homme d’affaires que vous voyez déjeuner à côté de son téléphone, un journal boursier appuyé à la carafe.

L’argent pourrit tout, corrompt les âmes et les coeurs. Le monde mammonien est un immense bureau de change où rien n’existe sauf les espèces sonnantes et trébuchantes.

Actuellement, Mammon se frotte les mains, car il est persuadé que tout le genre humain est à ses pieds… Son orgueil ne connait plus de bornes. Comme la grenouille de la fable, il se gonfle de plus en plus… jusqu’au moment où, espérons-le du moins, il éclatera.

L’évocation et le pacte.

Informations générales sur le pacte et l’évocation.

On s’adresse à Mammon lorsqu’on veut gagner de l’argent rapidement et sans aucune considération pour autrui, lorsqu’on veut être aidé des opérations financières, commerciales ou industrielles, lorsqu’on désire consacrer toute sa vie à l’Argent, au Lucre, aux Richesses.

Grâce à Marnmon, il est facile de corrompre les âmes et les coeurs, de combattre la vertu, de soudoyer les femmes et les hommes, de renverser tout idéal.

C’est un des Démons les plus puissants.

Il faut prévenir l’évocateur que son aspect est terrifiant.

Impossible de ne pas trembler lorsqu’il apparaît et lorsqu’il vous regarde de ses yeux à la fois reptiliens et flamboyants. Son visage est fermé, ses lèvres d’une minceur extraordinaires, ses dents aiguisées, son nez camard. Sa langue est bifide comme celle de la vipère, mais elle est beaucoup plus longue.

Il porte une tiare d’or et ses mains sont couvertes de bijoux étincelants. Son cou est entouré de colliers de diamants. Le lobe de ses oreilles s’orne de pendeloques de platine et de brillants. Il est enveloppé d’un manteau de brocart.

Formule évocatoire :

« O Puissant Mammon, Grand Corrupteur Universel, daigne m’apparaître dans toute ta Splendeur rutilante, puisque les Trois Grands Maîtres de l’Enfer ne s’y opposent point. »

« Je veux signer un pacte avec toi afin d’obtenir par ta force irrésistible l’accomplissement de mon voeu particulier. »

(À ce moment, il faut expliquer clairement et si possible avec des chiffres le motif qui justifie 1’évocation.)

« Si tu m’accordes ce que je veux, dans vingt années révolues, mon corps et mon âme t’appartiendront pour l’éternité. »

Source: Diable, démons et Vampires. Édition: Poche Sélect. 1977