HIÉRARCHIE DIABOLIQUE

HIÉRARCHIE DIABOLIQUE

HIÉRARCHIE DIABOLIQUEAvertissement: Le texte qui suit est à titre informatif et pour le divertissement. Il ne reflète en rien l’opinion de la Rédaction.

HIÉRARCHIE DIABOLIQUE

Satan, le prince des Démons, est un ange déchu. Son nom était Lucifer, ce qui signifie le porteur de lumière. Dans sa révolte contre Dieu, il faut voir un excès d’orgueil qui l’incita à renter une ” révolution de palais ” dans le but de prendre la place du Très-Haut. Battu. Il devint le Très-Bas, maître des Enfers.
Les anges qui l’avaient suivi dans sa rébellion furent chassés du Paradis et envoyés avec lui dans le séjour maudit.
Arrivé aux Enfers, Satan s’installa le plus commodément possible et institua un gouvernement.

Gouvernement infernal

Lucifer institua un régime gouvernemental bien défini dont voici la structure:
Tout d’abord, il créa un triumvirat dont il se fit lui-même le premier triumvir sous le nom de Satan. Il nomma comme deuxième triumvir Belzébuth et, comme troisième Astaroth.

Ensuite il nomma un certain nombre ministres:
– Premier ministre: Lucifuge Rofocale.
– Ministre des Armées: Satanachia.
– Ministre des Affaires étrangères: Agaliarept.
– Ministre des Finances: Fleuretty.
– Ministre de l’Intérieur: Sargatanas.
– Ministre de la Culture: Méphistophélès.
– Maréchal de camp: Nébiros.

À tous ces ministres sont attachés des sous-secrétaires d’État, au nombre de dix-huit:

– Baal.
– Mammon.
– Bélial.
– Agares.
– Buer.
Pruslas.
– Baphomet.
– Abigar.
– Glasiabolas.
– Cornedur.
– Bathim.
– Botis.
– Valéphar.
– Nusmiane.
Moloch.
– Foraü.
– Astek ou Asmodée.
– Marbas.

Source: Diable, démons et Vampires. Édition: Poche Sélect. 1977

Un commentaire

  1. Pauline Fabre

    Bélzebuth est le maître des enferts ce n’est pas Satan (d’après mes sources et de nombreuses discussion) merci du travail que vous avez fourni pour ce site

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.