Bathim

Le sceau du démon Bathim

Avertissement: Le texte qui suit est à titre informatif et pour le divertissement. Il ne reflète en rien l’opinion de la Rédaction.

Machin est le nom d’un Grand duc des Enfers, en 16ème position dans la liste des démons du Livre des esperitz, le plus ancien traité démonologique conservé en français, datant du xvie siècle1. Il correspond au démon Bathym du traité Pseudomonarchia daemonum, dans lequel il est en 10ème position, et Bathin dans le Lemegeton, où il figure en 18ème position.

Selon le Lemegeton, Bathin peut transporter des hommes d’un pays à un autre soudainement. Il est décrit comme un homme fort avec une queue de serpent, chevauchant un cheval blanc.

Autres orthographes : Mathim, Marthim, Bathym, Bathin, Batin ou Bathyn.

Les sous-secrétaires d’État infernaux dépendent directement des ministres susnommés.

Dépendent de Nébiros, maréchal de camp et Inspecteur général:

C’est ce démon qui fait trouver la fameuse « main de gloire ».

C’est lui aussi qui a l’art de prédire l’avenir, car il est l’un des plus grands nécromanciens de tous les esprits infernaux.

Il va partout et inspecte toutes les malices démoniaques.

Cependant, s’il a pour lui-même une science quasi parfaite de l’avenir, il s’amuse souvent à induire en erreur les cartomanciennes, les chiromanciens, les oracles, les prophètes, les géomanciens, les pythonisses, les augures et tous les devins.

Sur un autre plan, c’est lui qui inspire les fausses prévisions des économistes, des philosophes, des planificateurs, en un mot, de tous ceux qui ont pour mission d’étudier les perspectives du futur.

L’évocation et le pacte.

Informations générales sur le pacte et l’évocation.

On s’adresse à lui lorsqu’on veut connaître l’avenir, mais aussi lorsqu’on veut induire en erreur ceux qui font profession de le prédire, et ceux qui ont pour mission scientifique d’étudier les perspectives du futur.

Ce petit démon est très pernicieux: le plus souvent, lorsqu’il vous répond par une révélation concernant votre avenir, il vous rapporte un événement malheureux. C’est ainsi qu’il se plait à vous indiquer avec exactitude le jour de votre mort ou plus simplement la date d’un accident grave, d’une maladie incurable.

À voir votre figure décomposée, il se réjouit vilainement en se frottant les mains.

Inutile d’ajouter que si on le dérange pour connaître le numéro du gros lot ou la composition gagnante du tiercé, il répondra par un mensonge.

Formule évocatoire:

« O Bathim, Toi qui connais les secrets de l’Avenir, et sais où trouver la fameuse « main de gloire », daigne m’apparaître, puisque les Trois Grands Maîtres de l’Enfer ne s’y opposent pas. »

« Je veux signer avec toi un pacte d’alliance, afin d’obtenir de ta faculté divinatoire, l’accomplissement de mon voeu particulier. »

(À cet instant, l’appelant doit expliquer en quelques mots le motif de son évocation.)

« Si tu m’accordes ce que je veux, dans vingt années révolues, mon corps et mon âme t’appartiendront pour l’éternité. »

Source: Diable, démons et Vampires. Édition: Poche Sélect. 1977