BaphometAvertissement: Le texte qui suit est à titre informatif et pour le divertissement. Il ne reflète en rien l’opinion de la Rédaction.

Baphomet est le nom donné par certains occultistes du xixe siècle à l’idole mystérieuse que les chevaliers de l’ordre du Temple furent accusés, à tort ou à raison, de vénérer. Le plus souvent représentée par la tête d’un homme barbu, l’idole était vénérée mais également crainte pour sa laideur. Ses caractéristiques notoires sont des seins ainsi qu’une tête de bouc.

Les sous-secrétaires d’État infernaux dépendent directement des ministres susnommés.

Dépendent de Lucifuge Rofocale:

Il est affecté aux péchés de la luxure, avec comme spécialité, la sodomie.

Il était le dieu des Templiers qui pratiquaient l’homosexualité. Son domicile préféré est l’anus des hommes. C’est lui qui appelle aux copulations dans le vase interdit, comme disent les théologiens.

Il dépend également du Grand-Duc Astaroth pour ce qui concerne la coprophilie et l’homosexualité.

Un des mystères les plus étonnants de l’architecture médiévale tient au fait qu’au sommet du portail de l’église Saint-Merri, à Paris, Baphomet est représenté sous la forme d’une statuette imposante.

L’évocation et le pacte.

Informations générales sur le pacte et l’évocation.

On s’adresse à ce Démon lorsqu’on est sodomite et que l’on désire exercer son homosexualité sur une grande échelle. Il protège particulièrement les pervers coprophiles et tous les déviés pour qui l’orifice anal remplace le vase normal.

Il est réputé guérir les hémorroïdes et les fistules.

Baphomet est un démon d’apparence accueillante. Comme il est spécifiquement efféminé, il aime qu’on lui parle avec toutes sortes de minauderies, d’afféteries et d’affections.

L’appelant devra se maquiller, porter une perruque, se couvrir de bijoux et se vernir les ongles.

Formule évocatoire :

« O Grand, Délicieux, Séduisant Baphomet, daigne m’apparaître, puisque les Trois Grands Maîtres de l’Enfer ne s’y opposent pas. »

« Je veux signer un pacte avec toi afin d’obtenir par ta grâce puissante l’accomplissement de mon voeu particulier. »

(À ce moment, il faut expliquer brièvement, mais clairement, le motif sexuel pour lequel on sollicite son intervention.)

« Si tu m’accordes ce que je veux, dans vingt années révolues, mon corps et mon âme t’appartiendront pour l’éternité. »

Source: Diable, démons et Vampires. Édition: Poche Sélect. 1977