Stephen Hawking veut un «gouvernement mondial» pour empêcher les robots de détruire l'humanité

Stephen Hawking veut un «gouvernement mondial» pour empêcher les robots de détruire l’humanité

Le physicien Stephen Hawking estime que «la race humaine s’élèvera pour relever les défis» provoqués par le développement de l’intelligence artificielle. Il a suggéré «une forme de gouvernement mondial» pour maintenir les robots sous contrôle.

«Depuis le début de la civilisation, l’agressivité [de l’espèce humaine] a été utile dans la mesure où elle procurait de nets avantages en termes de survie», a expliqué le célèbre professeur Stephen Hawking dans une interview parue le 7 mars dans le journal britannique The Times.

«[L’agressivité] est programmée dans nos gènes par l’évolution darwinienne. Cependant, la technologie a progressé à un tel rythme que cette agressivité pourrait désormais conduire [l’humanité] à sa destruction par la guerre nucléaire ou biologique. Nous avons besoin de contrôler cet instinct hérité de notre logique et de notre raison», a souligné le scientifique.

Selon Stephen Hawking, la meilleure solution serait «une forme de gouvernement mondial» qui pourrait superviser le développement de la puissance de l’intelligence artificielle (IA). «Mais cela pourrait devenir une tyrannie. Tout cela peut sembler de mauvais augure, mais je suis un optimiste. Je pense que la race humaine s’élèvera pour relever ces défis», a-t-il prophétisé.

Ce n’est pas la première fois que Stephen Hawking met en garde contre les dangers potentiels de l’intelligence artificielle. En 2016, le célèbre physicien avait déjà indiqué dans un entretien à RT : «Je ne pense pas que le développement de l’intelligence artificielle soit forcément pour le mieux. Quand les machines auront atteint une étape critique et évolueront indépendamment, on ne pourra pas prédire si elles auront les mêmes objectifs que nous».

Dans une séance de questions-réponses sur Reddit, en 2015, il avait évoqué les dangers de l’intelligence artificielle en ces termes : «le vrai risque avec l’intelligence artificielle ce n’est pas la malveillance, mais la compétence.» Cette analyse l’avait déjà conduit à affirmer que les technologies pourraient être «la meilleure ou la pire chose qui soit arrivée à l’humanité» et qu’il qu’il était donc «très important de les gérer correctement».

Sources: Wikistrike, RT.com, 9 mars 2017.

Dernière mise à jour par : le .

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Check Also

Assurance Apocalypse : La moitié des milliardaires de la Silicon Valley ont un abri

Assurance Apocalypse : La moitié des milliardaires de la Silicon Valley ont un abri

* Cet article en français, publié en janvier dernier par L’Express, originalement écrit par The …