La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

Si vous lisez l’anglais, le lien de Nature Geoscience vous amène vers de récentes et anciennes publications scientifiques qui, pour plusieurs, explorent cette hypothèse des plus plausibles selon laquelle la fonte des glaciers serait provoquée par la chaleur interne de la terre, entraînant une fonte sous glaciaire.

NASA: Greenland’s thick ice sheet insulates the bedrock below from the cold temperatures at the surface, so the bottom of the ice is often tens of degrees warmer than the top, because the ice bottom is slowly warmed by heat coming from Earth’s depths

‘Ice sheet melt caused by heat from Earth core not just global warming’: NEW REPORT CLAIMS

Taking earth’s inner temperature: Surprising new study finds that the mantle is hotter than we thought

L’océan fait fondre l’Antarctique par dessous

La perte de la calotte glaciaire du Groenland est problème connu des spécialistes chargés de créer les modèles climatiques à venir. Elle s’élève à environ 227 gigatonnes de glace par an et contribue pour 0,7 mm à la variation du niveau de la mer. Mais selon les résultats du projet IceGeoHeat, elle pourrait être sous-estimée.

Le Groenland fond aussi à cause de la chaleur du noyau terrestre

Un article publié dans la revue Nature Geoscience, indique qu’il existe une interaction complexe entre le glacier et la chaleur issue du manteau terrestre. En cause une lithosphère exceptionnellement mince à ce niveau. La lithosphère partie qui comprend la croûte et l’étage supérieur du manteau ne mesure que 70 à 80 kilomètres d’épaisseur sous certaines zones du Groenland contre près de 200 Km sous les continents.

INTERACTION. Les chercheurs estiment qu’il faut prendre en compte la quantité d’eau perdue sous l’eau à cause de la chaleur émanant du manteau pour affiner les modélisations climatiques. « La température à la base de la glace, et donc la dynamique actuelle de la calotte glaciaire du Groenland est le résultat de l’interaction entre le flux de chaleur de l’intérieur de la terre et les changements de température associés aux cycles glaciaires », explique Irina Rogozhina la spécialiste du climat qui a initié le projet IceGeoHeat. « Nous avons trouvé des zones où la glace fond à la base à côté d’autres domaines cette même base est extrêmement froide » ajoute-telle. Elle estime qu’il faut adapter les modèles climatiques qui ne prenaient jusque alors en compte qu’un effet mécanique pour estimer la perte de glace sous-marine. Reste à savoir quels seront les résultats de ces nouvelles modélisations.

Sources: Wikistrike, sciencesetavenir.fr, 3 mars 2017.

Dernière mise à jour par : le .

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Check Also

Organisme 46-b : Une créature qui circule sous la glace de l’Antarctique a déjà tué de nombreux scientifiques

Organisme 46-b : Une créature qui circule sous la glace de l’Antarctique a déjà tué de nombreux scientifiques

Des chercheurs disent avoir retrouvé une arme secrète de Vladimir Poutine dans les profondeurs abyssales …