États-Unis: Le barrage de Lake Oroville menace de s'effondrer

États-Unis: Le barrage de Lake Oroville menace de s’effondrer

Pendant que les médias n’ont d’yeux que pour Trump, Une catastrophe sans précédent menace une ville de 160 000 habitants en aval du barrage de Lake Oroville aux États-Unis.

Le destin du barrage de Lake Oroville, dont la structure risque de s’effondrer suite à des pluies abondantes, se décidera dans les heures à venir. En attendant, le Département des Ressources hydriques de la Californie ordonne une évacuation immédiate de la population locale.

Les autorités californiennes ont ordonné dimanche l’évacuation immédiate de la population vivant en aval du barrage de Lake Oroville, dont la structure pourrait s’effondrer, après les fortes pluies enregistrées ces derniers jours.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, le shérif du comté de Butte ordonne à la population d’évacuer la région, précisant à trois reprises qu’il « ne s’agit pas d’un exercice ».

?Quelque 160 000 personnes vivent dans la zone menacée par les inondations.

Les autorités californiennes des ressources en eau ont déclaré sur Twitter que le déversoir du barrage risquerait de s’effondrer sous peu et redoutent que cette rupture provoque une gigantesque inondation le long de la rivière Feather.

Les services californiens des eaux prévoient de larguer des blocs de béton pour contenir les flux et ont libéré une partie des eaux du lac pour en diminuer le niveau.

Des centres d’accueil ont été mis sur pieds à Chico, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville, mais les routes menant à cette localité ont été rapidement congestionnées par des véhicules fuyant la zone menacée.

Le barrage est situé en amont et à l’est de la ville d’Oroville, une localité qui compte plus de 16 000 habitants.

Construit entre 1962 et 1968, l’ouvrage s’élève à 230 mètres de hauteur, ce qui en fait le barrage le plus haut des États-Unis.

Source: SputnikNews, 13 février 2017.

Dernière mise à jour par : le .

En savoir plus sur Vincent Deroy

Depuis août 2012, je fouille sur le web à la recherche des cas paranormaux les plus étranges pour le site www.paranormalqc.com dont je suis le Rédacteur en chef. Handicapé de naissance, j'ai aussi été secrétaire-trésorier du musée de mon village pendant 6 ans et demi.

Check Also

La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

La chaleur du manteau terrestre fait fondre la calotte glaciaire du Groenland indique une nouvelle étude

Si vous lisez l’anglais, le lien de Nature Geoscience vous amène vers de récentes et …